Les chiffres du VIH/sida en 2017

Malgré les progrès réalisés ces dernières années, la «fin du sida» se fait attendre. Les chiffres français 2017 du VIH, annoncés par Santé publique France à l’occasion du 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le sida, ne sont pas bons : En 2016, 6003 personnes ont découvert leur séropositivité. Certaines populations, en particulier les hommes gays et bisexuels, restent particulièrement exposées et les diagnostics sont trop tardifs.

Journée mondiale de lutte contre le sida 2016

Le premier décembre est l’occasion de faire chaque année un point d’étape dans la riposte face au VIH/sida. 

Le VIH/sida en France en 2018

Si les données épidémiologiques 2017 sur l’épidémie de VIH ne sont malheureusement pas encore toutes disponibles, l’étude des caractéristiques des personnes ayant découvert leur séropositivité au VIH entre janvier 2017 et septembre 2018 nous permet de mieux comprendre les raisons de la persistance de l’épidémie en France.

Journée mondiale de lutte contre le sida 2015 : Les chiffres en France

L’année dernière, en France, environ 6600 personnes ont découvert leur séropositivité. Les hommes ayant des rapports avec d’autres hommes, en particulier les jeunes, sont toujours très exposés, tout comme les migrants, dont plus d’un tiers ont été contaminés après leur arrivée en France.

Les chiffres du VIH en France

En France, environ 150 000 personnes vivent avec le VIH, dont 30 000 à 40 000 qui l’ignorent. Environ 6400 personnes ont découvert leur séropositivité en 2012.