Session plénière : Les facteurs de restriction du VIH

Les facteurs de restrictions sont des protéines antivirales naturelles limitant la multiplication virale. Elles inhibent directement ou indirectement certaines étapes de la multiplication virale, elles sont parfois constitutionnellement produites ou inductibles par l’Interféron, certaines sont assez spécifiques de virus particuliers et d’autres ont un large spectre, elles sont invariantes au sein d’un même individu, et elles évoluent rapidement (fortes différences inter-espèces). 

Prep : Ce que nous ont appris les essais

En France, en 2014, environ 6600 personnes ont découvert leur séropositivité pour le VIH (InVs 2015). Malgré les progrès considérables réalisés dans le traitement des personnes vivant avec le VIH, ce nombre de nouvelles découvertes de séropositivité en France est stable depuis 2007. Et démontre les limites des stratégies de prévention actuelles, justifiant une nouvelle approche de la prévention de cette infection.