Le mpox

Le mpox est une maladie virale proche de la variole, causée par un virus qui, comme celui de la variole, fait partie du groupe des orthopoxvirus. La maladie affecte principalement les singes et les rongeurs, mais peut également infecter les humains. En 2022, une épidémie mondiale a mis en lumière cette zoonose relativement mal connue.

Le chikungunya

Le chikungunya est une infection virale transmise par des moustiques du genre Aedes, comme la dengue. Les deux maladies sont en progression constante dans le monde. Après une épidémie majeure à la Réunion en 2005, avec près de 40 % de la population touchée, neuf épisodes de transmission autochtone de dengue ou chikungunya sont survenus entre 2010 et 2017 dans l’Hexagone.

Le Covid-19 est toujours là et avec un nouveau variant…

Les passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 sont à la hausse depuis plusieurs jours. Santé publique France alerte, via son bulletin Oscour du 8 août 2023 (Organisation de la surveillance coordonnée des urgences) qui recense quotidiennement les passages aux urgences et leurs caractéristiques : même si les effectifs restent modérés, les passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 sont en hausse chez les enfants de moins de 2 ans et les adultes.

Cas humain de West Nile en Gironde

L’Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine a confirmé début août un premier cas humain autochtone d’infection à virus West Nile chez une personne résidant à Bordeaux. Cinq cas au total sont en cours d’investigation en Gironde, en lien avec Santé publique France. Ce sont les premiers cas humains acquis en Nouvelle-Aquitaine, ces infections ayant été jusqu’à présent retrouvées en France dans le pourtour méditerranéen.

Le virus West Nile, ou virus du Nil occidental

L’infection par le virus du Nil occidental, en anglais West Nile virus, est une zoonose connue en France depuis les années 1960. Sa diffusion à l’échelle de la planète s’est modifiée récemment. Les facteurs favorisant la pullulation des moustiques (pluies abondantes, irrigation, températures plus élevées que la normale) sont susceptibles d’augmenter l’incidence de la fièvre à virus West Nile.

La prévention des maladies à transmission vectorielle: le cas des arboviroses

Pour éviter la transmission des arboviroses, des recherches sont en cours pour piéger les moustiques, les rendre stériles, ou inoculer des bactéries visant à les rendre non contaminants… Le point avec Anna-Bella Failloux, de l’institut Pasteur, sur ces maladies, le cycle de leur transmission et comment lutter…

L’OMS alerte sur la transmission accrue de la grippe aviaire aux mammifères

L’OMS alerte ce 17 juillet 2023 sur des cas inhabituels de grippe aviaire survenus chez des chats en Pologne: le Point focal national chargé d’assurer les échanges d’informations avec l’Organisation mondiale de la santé selon le règlement sanitaire international a notifié des décès inhabituels chez les chats à travers le pays. Cette alerte suit de quelques jours une autre alerte, liée à la détection du virus chez un nombre croissant de mammifères qui pourraient devenir les réservoirs de mutations dangereuses.

Extension du domaine de la tique

Les infections par le virus de l’encéphalite à tique sont inscrites sur la liste des maladies à déclaration obligatoire depuis mai 2021. Santé publique France a présenté le 7 juillet 2023 son premier bilan concernant la surveillance de cette maladie, dans un contexte d’augmentation de son incidence dans toute l’Europe, d’extension de la zone et de la période de circulation du virus. Cette évolution est liée au changement climatique en Europe qui influence la distribution du vecteur : la tique Ixodes ricinus en France.

La dengue

La dengue est l’infection virale causée par le virus de la dengue (DENV), transmise à l’être humain par piqûre de moustiques infectés. Selon l’OMS, la moitié de la population mondiale est aujourd’hui exposée au risque de dengue, quelque 300 millions d’infections survenant chaque année, principalement dans les zones urbaines et semi-urbaines. De nombreuses infections à DENV sont asymptomatiques ou ne s’accompagnent que de manifestations bénignes, mais il existe des formes plus sévères, qui peuvent entraîner la mort.

Nette augmentation des cas de dengue autochtone en 2022

Santé publique France alerte sur la «situation exceptionnelle» des cas d’arboviroses en France métropolitaine en 2022: explosion du nombre d’épisodes, de leur intensité et des zones géographiques concernées. L’agence appelle à anticiper des foyers plus importants et à maintenir la surveillance, la prévention et le contrôle.

Rôle de la recherche sur les arboviroses en réponse aux prochaines épidémies : le point du Pr Xavier de Lamballerie

Lors d’un point presse de l’ANRS-MIE le 25 mai 2023, Xavier de Lamballerie, virologue, directeur de l’UMR IRD/Inserm/Aix-Marseille Université « Unité des virus émergents » et codirecteur du réseau Arbo-France a présenté les défis et enjeux de la recherche sur les arboviroses. Une recherche par nature interdisciplinaire et qui exige une approche globale, intégrant les territoires ultramarins.

Grippe aviaire: surveiller et vacciner l’animal face à un risque émergent pour l’homme

L’épizootie d’influenza aviaire (H5N1) hautement pathogène (IAHP) de 2021-2022 a constitué en France une crise sans précédent, conduisant à l’abattage préventif de plus de 21 millions de volailles, relève un avis du Comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires publié le 12 juin. Le Covars, qui s’est autosaisi de la question, lance un plaidoyer en faveur de l’ouverture d’une campagne de vaccination des volailles et des hommes contre la grippe saisonnière pour éviter les recombinaisons.

Le projet PANAFPOX : une approche One Health du mpox en Afrique centrale et de l’ouest

Le projet PANAFPOX, un projet multidisciplinaire avec une approche One Health, a pour but d’apporter de nouveaux éclairages sur le mpox dans 4 pays d’Afrique, endémiques pour le mpox (République démocratique du Congo, Cameroun) ou à haut risque d’émergence (Bénin, Guinée). Si l’épidémie mondiale de variole du singe n’est plus une urgence de santé publique, de nombreuses inconnues persistent sur cette zoonose.

Ébola : d’un réservoir animal à un réservoir humain

Dans de nombreux domaines, la recherche sur le virus Ébola a fait des avancées majeures au fil des différentes épidémies qui se sont succédé depuis 2014, avec une fréquence encore jamais observée. Éric Delaporte (Université et CHU de Montpellier, unité Recherches Translationnelles sur le VIH et les Maladies Infectieuses) raconte.