CROI 2015

Au programme de la conférence 2015 (disponible sur le site officiel) : 

  • Le cure et la progression vers une guérison du VIHVIH Virus de l’immunodéficience humaine. En anglais : HIV (Human Immunodeficiency Virus). Isolé en 1983 à l’institut pasteur de paris; découverte récemment (2008) récompensée par le prix Nobel de médecine décerné à Luc montagnier et à Françoise Barré-Sinoussi. .
  • La co-infection VIH/VHC à l’heure des nouveaux antiviraux contre l’hépatite C.
  • Les contrôleurs du VIH après traitement et les bénéfices du traitement précoce, avec les résutats des études ANRS VISCONTI et TEMPRANO
  • Les gels microbicides.
  • Et bien sûr, la PrepPrep Prophylaxie Pré-Exposition. La PrEP est une stratégie qui permet à une personne séronégative exposée au VIH d'éliminer le risque d'infection, en prenant, de manière continue ou «à la demande», un traitement anti-rétroviral à base de Truvada®. .

La Prep et Ipergay à l’honneur

La prophylaxie pré-exposition (Prep) sera particulièrement à l’honneur avec les résultats de deux grandes études, dont l’essai ANRS iPergay. Les chiffres de cette étude d’envergure de Prep «à la demande», au moment de l’exposition sexuelle, chez les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSHHSH Homme ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes. ) sont particulièrement attendus.

Rappelons que le comité indépendant de l’essai a recommandé que tous les participants de l’essai puissent bénéficier de la Prep, après avoir pris connaissance des données sur l’incidence de l’infection par le VIH dans les deux groupes de participants, celui recevant le Truvada® et celui recevant son placeboPlacebo Substance inerte, sans activité pharmacologique, ayant la même apparence que le produit auquel on souhaite le comparer. (NDR rien à voir avec le groupe de rock alternatif formé en 1994 à Londres par Brian Molko et Stefan Olsdal.). La réduction du risque d’infection par le VIH s’est montré «très importante, bien supérieure à celle observée dans l’essai IPREX», selon l’ANRS. Poursuivre l’étude telle quelle avait donc été jugé contraire à l’éthique.

Les résultats préliminaires de l’étude, présentés à Conférence internationale de Melbourne en juillet 2014, avaient effectivement mis en évidence une très bonne observance au traitement. Le concept de traitement préventif «à la demande» s’est révélé ainsi bien accepté. 

Ce n’est pas la première fois que l’analyse intermédiaire d’une étude en Prep montre une très haute efficacité de l’outil et pousse à la modification de l’essai. Le comité de pilotage de l’étude PROUD a ainsi annoncé le 16 octobre dernier que tous les participants auraient désormais la possibilité de commencer la PrEP, en prise continu dans cette étude, en avance sur le calendrier prévu.

Réponse et présentation des résultats le 24 Février, à 21h15, heure de Paris.