Rodolphe Garraffo

Rodolphe Garraffo

Service de Pharmacologie Médicale.

Faculté de médecine et Centre Hospitalier Universitaire de Nice

Ses publications (14)

Le traitement et la prévention de l’infection par le VIH à l’heure des nanotechnologies

A côté de la recherche d’antirétroviraux nouveaux et originaux, une autre piste fait actuellement l’objet d’un intérêt particulier: le développement d’une nouvelle galénique destinée à optimiser l’efficacité et la tolérance des traitements antirétroviraux, incluant les molécules actuelles, et qui repose sur l’utilisation des nanotechnologies. Celles-ci font appel à la synthèse et à la manipulation de matériels ou systèmes dont les dimensions sont de l’ordre du nanomètre.

Traitement de l’infection VIH: Les associations d’antirétroviraux à longue durée d’action, avantages et inconvénients

Alors que les progrès récents des traitements ont permis de faire évoluer l’infection VIH vers la maladie chronique, la nécessité d’une observance rigoureuse de la part des personnes vivant avec le virus encourage le développement de formulations de molécules antorétrovirales à longue durée d’action (ARVs-LA). Pour l’instant, les premières études évaluent une injection une fois par mois ou une fois tous les deux mois, mais le but est d’arriver à diminuer encore cette fréquence, tout en concervant intacte l’efficacité de la thérapie.

Propriétés pharmacologique du Bictégravir (GS 9883) qui vient agrandir la famille des inhibiteurs d’intégrase (INSTI) du VIH

La production de nouvelles molécules ne semble pas vouloir se tarir, même si la découverte de nouvelles classe d’ARVs reste plus lente. Ce dernier arrivé des INSTI est annoncé avec des propriétés antirétrovirales intéressantes et utiles, si elles se confirment, puisqu’il maintiendrait une activité puissante sur la plupart des variant- résistants aux autres INSTIs.