13.01.17

Alors qu’en France, les premiers résultats de la prophylaxie pré-exposition ( Prep ) sur la courbe des contaminations par le VIH sont encore attendus, des cliniques anglaises annoncent une chute de 40% à 50% des nouveaux diagnostics en un an. Grâce à la prévention biomédicale, mais pas seulement.

Par Charles Roncier, vih.org
19.01.17

La réduction des risques (RdR) ne s’est pas insérée sans heurts dans le paysage thérapeutique français et, réalisée après vingt ans de retard par rapport aux premières initiatives en Europe, aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni, la greffe fut plutôt douloureuse. Vingt ans après l’institutionnalisation de la substitution et la mise sur le marché du Subutex® (au 1er janvier 1996), la RdR reste paradoxalement cantonnée dans un statut semi-expérimental que les diverses évolutions législatives depuis n’ont pas vraiment contribué à clarifier.

Par Alexandre Marchant, ENS, Cachan
24.11.16

S'il est encore difficile de savoir exactement à quoi s'attendre avec le nouveau président des Etats-Unis, les associations et les personnes impliquées dans la riposte face au VIH se préparent à des moments difficiles. 

22.11.16
Les visuels de la campagne SexoSafe.fr

Des hommes qui s’enlacent, un message simple qui parle de prévention diversifiée pour le VIH et les IST , la campagne de Santé publique France pour le ministère de la santé et des affaires sociales se découvre un peu partout en France et sur internet depuis quelques jours. Malgré des visuels très "soft", elle s'est pourtant attiré les foudres des conservateurs et des catholiques traditionnalistes. Explications et réactions.

Par Charles Roncier, vih.org
19.10.16

A l’occasion du congrès de la SFLS, Philippe Morlat et Bruno Hoen, respectivement Président et membre du groupe d’experts, ont présenté le 8 octobre les actualisations 2016 des recommandations pour la prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH.

Ces premières actualisations —le rapport complet suivra dans les prochains mois— concernent d‘abord les chapitres « Traitement antirétroviral », « Primo-infection à VIH-1 », « Infection VIH-2 / Diversité des VIH-1 », « Résistance du VIH-1 aux antirétroviraux », et «Prise en charge des accidents d’exposition, au sang et sexuelle, chez l’adulte ».

Par Charles Roncier, vih.org

A LIRE SUR LE WEB

Carnets

05.01.17

À Paris, se sont tenues les 18 et 19 novembre 2016 les journées «Controverses, consensus et perspectives sur 20 ans de traitement de l’addiction aux opioïdes». Pour prendre toute la mesure de l’exception française en matière de traitements pharmacologiques de l’addiction aux opiacés (en France, méthadone et buprénorphine) ou french paradox, Jean-Pierre Daulouède nous invite à revenir 20 ans en arrière.

14.12.16

Entre les fantasmes et une réalité souvent complexe, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) s’efforce depuis plus de 20 ans, en s’appuyant sur ses propres enquêtes et sur les données produites par d’autres institutions, de rendre lisibles ces phénomènes de manière réactive et, lorsque c’est possible, de les quantifier.

Par François Beck, OFDT
14.12.16

Zepatier® (grazoprevir/elbasvir), antiviral d’action direct, est désormais disponible, dans le traitement du VHC adulte de génotype 1 et 4, au prix commercial de 28 732 euros pour une cure de 3 mois, soit près de 40% moins cher que le traitement le plus utilisé actuellement.

Par MSD

Prévention

13.01.17

Alors qu’en France, les premiers résultats de la prophylaxie pré-exposition ( Prep ) sur la courbe des contaminations par le VIH sont encore attendus, des cliniques anglaises annoncent une chute de 40% à 50% des nouveaux diagnostics en un an. Grâce à la prévention biomédicale, mais pas seulement.

Par Charles Roncier, vih.org
01.12.16

Pour l’Organisation mondiale de la Santé, les autotests de dépistage du VIH et la notification des partenaires sont essentiels pour améliorer l’accès au diagnostic du VIH. Elle publie ce mardi 29 novembre 2016 ses nouvelles directives sur ces deux priorités. Ces deux outils permettraient d’atteindre les personnes infectées par le VIH mais non encore diagnostiquées et contribueraient ainsi à réaliser le premier objectif fixé par les Nations Unies : 90% des personnes infectées par le VIH connaissent leur statut d’ici 2020. L'ANRS en a fait une priorité de recherche.

22.11.16

Des hommes qui s’enlacent, un message simple qui parle de prévention diversifiée pour le VIH et les IST , la campagne de Santé publique France pour le ministère de la santé et des affaires sociales se découvre un peu partout en France et sur internet depuis quelques jours. Malgré des visuels très "soft", elle s'est pourtant attiré les foudres des conservateurs et des catholiques traditionnalistes. Explications et réactions.

16.11.16

A l'occasion du congrès 2016 de la SFLS, de nouveaux chiffres concernant la Prep , et particulièrement les IST chez les personnes suivies, ont été rendus publics, alors que l'accès à la prévention diversifiée commence à se déployer chez les gays et HSH et peine à se déployer dans les autres populations exposées.

Traitements

19.10.16

A l’occasion du congrès de la SFLS, Philippe Morlat et Bruno Hoen, respectivement Président et membre du groupe d’experts, ont présenté le 8 octobre les actualisations 2016 des recommandations pour la prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH.

Ces premières actualisations —le rapport complet suivra dans les prochains mois— concernent d‘abord les chapitres « Traitement antirétroviral », « Primo-infection à VIH-1 », « Infection VIH-2 / Diversité des VIH-1 », « Résistance du VIH-1 aux antirétroviraux », et «Prise en charge des accidents d’exposition, au sang et sexuelle, chez l’adulte ».

Par Charles Roncier, vih.org
26.07.16

La session de communications orales libres du 21 juillet à la conférence de Durban 2016 était consacrée aux nouvelles molécules et à leur efficacité. 

22.07.16

La session de communications orales libres du 20 juillet 2016, «Taking TB from Testing to Treatment» nous rappelle les avancées, mais aussi le chemin immense qu'il reste à parcourir pour dépister et traiter la tuberculose chez tout le monde, vivant avec le VIH ou non. 

21.07.16

Après les buts à atteindre la veille, la sesssion plénière du 21 juillet à Aids 2016 s'est penchée sur certains des obstacles qui restent à surmonter dans la risposte au VIH.

Vivre avec le VIH

15.09.16

Le ministère de la santé publique de San Francisco a publié le 1er septembre son rapport épidémiologique annuel 2015 pour le VIH / sida . Un rapport attendu, tant la ville américaine fait figure de modèle, et qui montre que le nombre d'infections par le VIH nouvellement diagnostiquées a continué de baisser, que les gens vivant avec le VIH ont plus rapidement accès aux soins et parviennent à une suppression de la charge virale plus tôt. Mais des disparités importantes demeurent, qui concernent en particulier les hommes et les femmes afro-américaines, qui ne profitent pas autant de ses progrès que la population de la ville dans son ensemble.

Par Charles Roncier, vih.org
22.07.16

La session de communications orales libres du 20 juillet 2016, «Taking TB from Testing to Treatment» nous rappelle les avancées, mais aussi le chemin immense qu'il reste à parcourir pour dépister et traiter la tuberculose chez tout le monde, vivant avec le VIH ou non. 

21.07.16

La session de communications orales libres du 21 juillet a été l'occasion de revenir sur les résultats des études concernant la mise sous traitement des personnes vivant avec le VIH et surtout, sur les meilleurs stratégies pour contrôler leur charge virale à long terme, dont le «Test and Treat».

21.07.16

Si notre but commun est la fin de l'épidémie de VIH , intégrer les innovations, chercher un vaccin, mettre l'accent sur la jeunesse et ne pas relâcher les efforts contre la tuberculose sont quelles unes les stratégies clés à viser et à mettre en place, selon les intervenants de la session plénière du mercredi 20 juillet de Aids 2016.

Épidémiologie

01.12.16

Uniquement entre janvier et juin 2016, un million de personnes supplémentaires ont eu accès à un traitement antirétroviral. Pourtant, les inégalités d'accès aux soins et au dépistage demeurent, et pourraient empêcher la communauté internationale d'atteindre, enfin, la fin de l'épidémie de VIH / sida .

Par Charles Roncier, vih.org
29.11.16

En 2015, le nombre d'infections sexuellement transmissibles ( IST ) telles que les syphilis précoces, les infections à gonocoque et les LGV rectales continue d’augmenter. Cette progression est particulièrement marquée chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes ( HSH ). 

29.11.16

Chaque année, Santé Publique France communique les chiffres du VIH / sida en France. Et les tendances des dernières années sont les mêmes: Si le nombre de découvertes de séropositivité suite à des rapports hétérosexuels diminue, il reste élevé pour les hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes.

02.11.16

Dans une étude publiée dans la revue scientifique Nature le 26 octobre, Richard McKay et Michael Worobey remontent le chemin qu'à emprunté le VIH pour arriver aux États-Unis, exonérant ainsi une fois pour toutes Gaétan Dugas, l'homme qui avait été étiqueté «Patient Zéro».

Hépatites

14.12.16

Zepatier® (grazoprevir/elbasvir), antiviral d’action direct, est désormais disponible, dans le traitement du VHC adulte de génotype 1 et 4, au prix commercial de 28 732 euros pour une cure de 3 mois, soit près de 40% moins cher que le traitement le plus utilisé actuellement.

Par MSD
19.10.16

L'ANRS et le CNS ont remis le 17 octobre 2016 à la ministre des Affaires sociales et de la Santé un rapport sur la «Prise en charge thérapeutique et le suivi de l'ensemble des personnes infectées par le virus de l'hépatite C» dont elle leur avait confié la réalisation en juin 2016. Ce rapport fait suite à la décision de la ministre, en mai 2016, de permettre l’accès des nouveaux traitements de l’hépatite C à toutes les personnes infectées par le VHC.

07.06.16

L’arrivée des nouveaux antiviraux d’action directe (NAAD), plus efficaces et plus courts, devrait révolutionner le traitement des personnes incarcérées. Opportunité de traitement pour une population précaire et très souvent désinsérée socialement, la mise en œuvre reste difficile du fait de moyens humains et matériels insuffisants. Mélanie Bouteille-Gaillet de l’établissement pénitentiaire national de Fresnes (EPSNF) fait le point pour Swaps.

25.05.16

A l'occasion de la journée nationale de lutte contre les hépatites virales, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a annoncé «l’accès universel aux traitements de l’hépatite C». Les nouveaux antiviraux d’action directe (NAAD) sont disponibles depuis 2014, mais leur prix avaient réservé leur utilisation aux personnes les plus touchées.

Systèmes de santé

23.11.16

William McColl est le directeur des politiques de santé à AIDS United, l’une des plus grandes association de lutte contre le VIH / sida états-unienne, basée à Washington. Il a accepté de répondre à nos questions inquiètes sur l’avenir de la réponse à l’épidémie sous la présidence Trump avec une majorité Républicaine au Congrès.

Par Charles Roncier, vih.org
17.11.16

Difficile de savoir à quoi s'attendre avec le nouveau président des Etats-Unis. S’il décide et réussit à tenir ses promesses de campagnes dans les mois qui viennent, les conséquences pourraient être dramatiques, en terme de santé publique et de droits des minorités LGBT.

04.10.16

Dans cette période troublée d’élections, de refonte des textes constituant les COREVIHs, de moindre mobilisation des personnes concernées et de baisse des crédits de prévention il est temps semble-t-il de tirer la sonnette d’alarme avant de ne faire sonner le glas.

27.07.16

Dernière séance de «Late Breaker» de Durban 2016, ces résultats admis à la dernière minute avant le début de la conférence.

Drogues et RDR

19.01.17

La réduction des risques (RdR) ne s’est pas insérée sans heurts dans le paysage thérapeutique français et, réalisée après vingt ans de retard par rapport aux premières initiatives en Europe, aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni, la greffe fut plutôt douloureuse. Vingt ans après l’institutionnalisation de la substitution et la mise sur le marché du Subutex® (au 1er janvier 1996), la RdR reste paradoxalement cantonnée dans un statut semi-expérimental que les diverses évolutions législatives depuis n’ont pas vraiment contribué à clarifier.

Par Alexandre Marchant, ENS, Cachan
05.01.17

À Paris, se sont tenues les 18 et 19 novembre 2016 les journées «Controverses, consensus et perspectives sur 20 ans de traitement de l’addiction aux opioïdes». Pour prendre toute la mesure de l’exception française en matière de traitements pharmacologiques de l’addiction aux opiacés (en France, méthadone et buprénorphine) ou french paradox, Jean-Pierre Daulouède nous invite à revenir 20 ans en arrière.

04.01.17

À l’image de l’UNGASS 2016, le consensus international autour de la «guerre à la drogue» semble affaibli, même si le paradigme prohibitionniste reste le référentiel dominant. En France, la loi de 1970 continue de faire débat, bien que toutes les propositions de réforme, d’initiative parlementaire ou intragouvernementale, soient restées sans suite.

14.12.16

Entre les fantasmes et une réalité souvent complexe, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) s’efforce depuis plus de 20 ans, en s’appuyant sur ses propres enquêtes et sur les données produites par d’autres institutions, de rendre lisibles ces phénomènes de manière réactive et, lorsque c’est possible, de les quantifier.