23.02.15

Les résultats de l'étude ANRS réalisée auprès d'hommes gays montre qu'en intention de traiter, le pourcentage de réduction du risque relatif est de 86%, soit le plus élevé jamais observé dans un essais de prophylaxie pré-exposition ( Prep ). Tout semble indiquer que cette prévention, lorsqu’elle est prescrite et bien prise dans les conditions d’un essai de ce type,  avec l’accompagnement important que l’on sait, donne des niveaux de protection chez les personnes observantes proche de 100%.

Par Gilles Pialoux, vih.org
27.02.15

Selon les résultats définitifs de l'essai ANRS Temprano, le traitement antirétroviral précoce et la mise sous traitement préventif contre la tuberculose réduisent drastiquement les risques de morbidités chez les personnes vivant avec le VIH et devrait être recommandée comme une procédure standard de prise en charge.

Par Charles Roncier, vih.org
27.02.15

La CROI se termine toujours sur un bilan. Pour certains, ce ne sont simplement que quatre jours de perdus pour comprendre les règles sociales US (tips, regards, ascenseur , séduction, fine…), pour quelques uns ce n’est que regrets de tous les abstracts qu’on aurait pu soumettre, pour d’autres enfin c’est la conscience qu’il n’y a vraiment plus rien à acheter chez Banana Republic ou chez Abercrombie & Fitch, qui nous sauva du ridicule en rentrant.

Par Gilles Pialoux, vih.org
26.02.15

Les inhibiteurs de maturation agissent à une étape particulièrement tardive du cycle de réplication virale, après que le virus soit sorti de la cellule. En empêchant un processus crucial qui rend le virus pleinement fonctionnel, ils préviennent la contamination d’autres cellules, et stoppent ainsi la progression de l’infection.

26.02.15

Une session de la CROI s’est intéressée aujourd’hui au serosorting – faire intervenir dans le choix d’un partenaire sexuel à la fois le statut sérologique de ce dernier, et le sien propre. Malheureusement, sans aborder vraiment les motivations des partenaires ou l'efficacité possible de ces pratiques. 

26.02.15

La CROI est aussi l’occasion de dresser le constat des expériences qui marchent et des programmes qui font reculer l’incidence et la morbidité. Mais aussi de déterminer ceux et celles qui restent sur le carreau du test and treat.

Par Gilles Pialoux, vih.org

A LIRE SUR LE WEB

Carnets

18.02.15

YAOUNDÉ, Cameroun – Les autorités camerounaises et le Fonds mondial ont aujourd’hui réaffirmé leur partenariat en signant un accord de subvention de 77 millions d’euros. La subvention vise une couverture universelle et permettra de distribuer 15,8 millions de moustiquaires dans le cadre d’une campagne à grande échelle. Cette initiative devrait protéger 1,6 million de femmes enceintes qui recevront  des traitements pour prévenir le paludisme.

11.02.15

Un spot de prévention initié par l’association SOS Addictions, en collaboration avec le laboratoire RB Pharmaceuticals France, filiale d’Indivior plc. et réalisé par des étudiants de la Master Class Luc Besson.

28.11.14

18% des séropositifs dépistés en 2012 avaient plus de 50 ans. 

Par janssen

Prévention

26.02.15

Une session de la CROI s’est intéressée aujourd’hui au serosorting – faire intervenir dans le choix d’un partenaire sexuel à la fois le statut sérologique de ce dernier, et le sien propre. Malheureusement, sans aborder vraiment les motivations des partenaires ou l'efficacité possible de ces pratiques. 

25.02.15

Cela était inscrit : cette CROI 2015 serait dévolue à la prévention VIH, ou ne serait pas.

25.02.15

Pour les couples sérodiscordants, les cART et la PreP ont toutes deux montré des bénéfices en terme de protection contre le VIH dans des études cliniques en Afrique. Ce projet est une étude ouverte d’intervention, prospective, utilisant les cART et la PreP dans la prévention de la transmission du VIH chez des couples hétérosexuels sérodiscordants avec un risque élevé d’acquisition du VIH, au Kenya et Uganda, associés aux mesures classiques de prévention.

25.02.15

Bluma Brenner, du Lady Davis Research Institute et du McGill AIDS Centre, à Montréal, travaille depuis de nombreuses années sur les similarités entre les souches présentées par les personnes vivant avec le VIH (PvVIH) suivies dans cette ville, et en particulier sur la propagation d’une seule souche au sein d’un même groupe. 

Traitements

27.02.15

Selon les résultats définitifs de l'essai ANRS Temprano, le traitement antirétroviral précoce et la mise sous traitement préventif contre la tuberculose réduisent drastiquement les risques de morbidités chez les personnes vivant avec le VIH et devrait être recommandée comme une procédure standard de prise en charge.

Par Charles Roncier, vih.org
27.02.15

La CROI se termine toujours sur un bilan. Pour certains, ce ne sont simplement que quatre jours de perdus pour comprendre les règles sociales US (tips, regards, ascenseur , séduction, fine…), pour quelques uns ce n’est que regrets de tous les abstracts qu’on aurait pu soumettre, pour d’autres enfin c’est la conscience qu’il n’y a vraiment plus rien à acheter chez Banana Republic ou chez Abercrombie & Fitch, qui nous sauva du ridicule en rentrant.

26.02.15

Les inhibiteurs de maturation agissent à une étape particulièrement tardive du cycle de réplication virale, après que le virus soit sorti de la cellule. En empêchant un processus crucial qui rend le virus pleinement fonctionnel, ils préviennent la contamination d’autres cellules, et stoppent ainsi la progression de l’infection.

25.02.15

Cela était inscrit : cette CROI 2015 serait dévolue à la prévention VIH, ou ne serait pas.

Vivre avec le VIH

25.02.15

Cet essai de phase II, initié en 2011 chez des adolescents vise à évaluer l’intérêt d’un traitement ( EFV + 2 INTI ) discontinu (5/7 jours) par comparaison à ce même traitement en continu sur le maintien de l’indétectabilité du VIH . Cette étude avait pour ambition d’optimiser le bénéfice d’un ART tout en minimisant  sa toxicité à long terme. Pour cela, il faut à la fois prévenir la résistance et maintenir les options futures. Cela est particulièrement important chez les adolescents destinés à être traités leur vie durant.

25.02.15

Bluma Brenner, du Lady Davis Research Institute et du McGill AIDS Centre, à Montréal, travaille depuis de nombreuses années sur les similarités entre les souches présentées par les personnes vivant avec le VIH (PvVIH) suivies dans cette ville, et en particulier sur la propagation d’une seule souche au sein d’un même groupe. 

24.02.15

Les chercheurs, conduits par Christine Rouzioux (Necker) et Asier Sáez-Cirión (Pasteur) ont étudié la relation entre les lymphocytes NK (Natural Killer) et le contrôle de l’infection chez des patients dont la charge virale reste indétectable (non virémiques) après une interruption de traitement ARV précoce. Ces résultats ont été présentés par Daniel Scott-Algara (Pasteur) ce mardi à la CROI 2015.

16.02.15

Une équipe sud-africaine a publié des résultats encourageants concernant les greffes de reins entre personnes vivant avec le VIH (PvVIH). Pour ces chercheurs, la transplantation depuis un donneur séropositif est une option de traitement supplémentaire pour les PvVIH souffrant d'insuffisance rénale.

Épidémiologie

01.12.14

L'incidence de l'infection à VIH est le nombre de personnes nouvellement contaminées une année donnée, qu’elles aient été diagnostiquées ou non. Elle était estimée à 7000 personnes en 2008, et 48% contaminations avaient eu lieu parmi les HSH, avec plus de 3000 personnes concernées. Un chiffre qui serait en augmentation ces dernières années.

Par Charles Roncier, vih.org
01.12.14

En 2013, 6200 personnes ont découvert leur séropositivité en France. Comme les années précédentes, ce nombre est plutôt stable, mais dans un contexte d’augmentation, encore une fois, chez les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH), qui représentent 43% des découvertes.

28.11.14

A l’occasion de la sortie du livre «Connaissances, attitudes, croyances et comportements ( KABP ) face au VIH / sida et à d’autres risques sexuels aux Antilles et en Guyane» et de la tenue pour la première fois d’un atelier de recherches sur le VIH et les hépatites en Guyane, l’ANRS consacre sur son site Internet un dossier spécial à l’épidémie du VIH en Guyane

25.07.14

Selon les derniers chiffres de l'Onusida, 1,5 million de personnes sont mortes l'année passée à cause du VIH , soit près de 12% de moins qu'en 2012. Une très bonne nouvelle, qu'il faut accueillir pour la réussite qu'elle représente, mais qui ne doit pas faire oublier l'ampleur de ce qui reste à accomplir. 

Hépatites

05.02.15

Les femmes enceintes vivant avec le virus de l'hépatite C (VHC) présentent un risque de près de 6% de transmettre le virus à leur enfant. Ce risque est  doublé si elles sont co-infectés par le VIH .

Par Charles Roncier, vih.org
12.01.15

Depuis 2013, de nouvelles molécules ont reçu une autorisation de mise sur le marché dans le traitement de l’hépatite C, et à la fois leur prix et les typologies des patients à traiter ont été au cœur des débats. Mais l’amélioration obtenue permet de nuancer et relativiser leur poids financier grâce à un impact positif pour les patients.

24.11.14

Le prix du Sovaldi©, nouveau médicament contre l'hépatite C, a été négocié à la baisse par les pouvoirs publics. Le ministère de la Santé annonce ainsi avoir réussi à obtenir le plus bas prix d’Europe, sans parvenir à satisfaire les associations de patients.

31.10.14

Le cycle du VHC est complètement différent de celui du VHB, beaucoup plus simple, fragile et plus facile à stopper. La guérison du VHC, avec les nouveaux traitements actuellement disponibles, est une réalité.

Systèmes de santé

27.02.15

La CROI se termine toujours sur un bilan. Pour certains, ce ne sont simplement que quatre jours de perdus pour comprendre les règles sociales US (tips, regards, ascenseur , séduction, fine…), pour quelques uns ce n’est que regrets de tous les abstracts qu’on aurait pu soumettre, pour d’autres enfin c’est la conscience qu’il n’y a vraiment plus rien à acheter chez Banana Republic ou chez Abercrombie & Fitch, qui nous sauva du ridicule en rentrant.

Par Gilles Pialoux, vih.org
26.02.15

La CROI est aussi l’occasion de dresser le constat des expériences qui marchent et des programmes qui font reculer l’incidence et la morbidité. Mais aussi de déterminer ceux et celles qui restent sur le carreau du test and treat.

18.02.15

YAOUNDÉ, Cameroun – Les autorités camerounaises et le Fonds mondial ont aujourd’hui réaffirmé leur partenariat en signant un accord de subvention de 77 millions d’euros. La subvention vise une couverture universelle et permettra de distribuer 15,8 millions de moustiquaires dans le cadre d’une campagne à grande échelle. Cette initiative devrait protéger 1,6 million de femmes enceintes qui recevront  des traitements pour prévenir le paludisme.

19.11.14

Selon le nouveau rapport de l’Onusida intitulé «Accélérer: mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030», en adoptant une approche accélérée dans le financement de la riposte à l’épidémie de sida, près de 28 millions de nouvelles infections à VIH et 21 millions de décès pourraient être évités.

Drogues et RDR

11.02.15

Un spot de prévention initié par l’association SOS Addictions, en collaboration avec le laboratoire RB Pharmaceuticals France, filiale d’Indivior plc. et réalisé par des étudiants de la Master Class Luc Besson.

28.01.15

En 2010, Médecins du Monde-France ouvre le premier programme pour les usagers de drogues en Afrique de l’est. Après une mission exploratoire en février de cette même année, qui s’est déroulée à la fois à Zanzibar et sur le continent, à Dar-es-Salaam, et qui a révélé une consommation d’héroïne en forte augmentation. La mise en place d’un projet est apparue comme une priorité.

26.01.15

Les neuroleptiques ne sont pas considérés, a priori, comme des substances susceptibles d’être détournées dans le cadre d’une addiction. Mais les antipsychotiques atypiques (APA) permettraient, chez certains patients, d’augmenter l’effet d’autres substances ou de contrôler les effets indésirables de certaines drogues.

22.01.15

Les programmes de réduction des risques (RdR) de plusieurs villes françaises ont vu émerger, depuis le début des années 2000, une population d’usagers de drogues originaires des pays de l’ex-Union soviétique, et en particulier de Géorgie. La rencontre de cette population a poussé l’équipe de Gaïa à organiser une mission exploratoire en Géorgie en juin 2007, dans le cadre du groupe thématique Europe de l’Est de MdM.