ViiV Healthcare lance la campagne «Moins de VIH, plus de VIE» dans l’objectif d’améliorer la prise en charge globale des personnes vivant avec le VIH et donner priorité à leur qualité de vie.

Le programme de cette campagne s’adresse aux patients, aux professionnels de santé et aux associations de patients et poursuit l’engagement de ViiV Healthcare au-delà du médicament pour accompagner et aider les PVVIH dans leur quotidien.

Covid-19 et confinement : l’impact psychologique chez les personnes vivant avec le VIH et les prépeurs

La crise du Covid-19 a frappé l’hôpital public tel un tsunami. Patients vivant avec une maladie chronique et «prépeurs» pris en charge dans les services d’infectiologie, toutes et tous se sont retrouvés dans le même bateau. Une situation inédite qui a eu des conséquences non négligeables sur la santé mentale de tous les acteurs et actrices, chahutés entre risque de contamination et confinement.

VIH: La discrimination à l’embauche dans l’armée

Comme chaque année, le Sidaction nous donne l’occasion de redécouvrir des angles d’attaque dans la lutte contre le VIH/sida, ou au moins des combats, dans l’espace public, qui ont été plus ou moins abandonnés. Ainsi, les discriminations associées au VIH dans le milieu professionnel, et en particulier dans les forces armées, sont encore bien trop courantes, malgré les progrès de la science.

«FAT DOMINO» : ARV et prise de poids

L’un des scoop, un vrai, de cette CROI 2019  n’est pas tant le concept-spectacle du patient « cure », mais bien le fait qu’une session orale entière (TD-08), et une autre de posters (# 669-679) soient consacrées à un phénomène qu’on a observé ça et là, dans nos consultations, mais dont personne, ni dans les agences de veille sanitaire, ni dans les laboratoires pharmaceutiques, n’a parlé jusqu’à présent: la prise de poids morbide sous ARV.

Criminalisation du VIH : pour une justice de faits!

Mercredi 25 juillet, c’est un enjeu crucial pour la vie des personnes qui a été discuté à la conférence d’Amsterdam. Dans le monde, les lois criminalisant la transmission voire la simple exposition au VIH restent légion. La communauté scientifique réunie à Amsterdam a voulu réaffirmer la primauté des faits et des preuves scientifique, et combattre l’ignorance et la stigmatisation sur lesquelles ces législations sont fondées. Kerry Thomas, détenu américain condamné à 30 ans de prison pour non-dévoilement de sa séropositivité, a pu témoigner auprès des journalistes. Il est le symbole des milliers de personnes criminalisées à travers le monde.

Mise à jour du rapport du groupe d’experts sur le VIH: Dépistage, prévention biomédicale et organisation de la prise en charge

A l’occasion de l’AFRAVIH 2018, le professeur Philippe Morlat a présenté la mise à jour du rapport du groupe d’experts regroupant les recommandations pour la prise en charge des personnes vivant avec le VIH et la prévention, insistant sur les opportunités que sont la prophylaxie pré-exposition (Prep) et le traitement comme prévention (Tasp).

Colloque Nutrition & VIH

L’Institut Pasteur de Lille, à travers le docteur Jean-Michel Lecerf, chef du Service de Nutrition, organise un colloque à Paris sur le thème du VIH et de la nutrition, à destination des professionnels. Ce colloque a lieu le 15 février 2018 à la Maison de la Mutualité. L’événement est totalement gratuit mais sur inscription.

Stigmatisation et discrimination: une barrière structurelle à l’accès aux soins et aux droits

Session plénière, communication de Madiarra Offia-Coulibaly, Alliance internationale contre le Sida — On manque cruellement d’outil de mesure de l’ampleur de la stigmatisation, mais des enquêtes existent et sont régulièrement mises à jour (NDR : télécharger le guide d’utilisation de l’index de stigmatisation des personnes vivant avec le VIH, en français). Si l’on prend deux indicateurs simples comme commérage ou la honte, plus de 60% des patients peuvent s’en plaindre dans certains pays.

«AIDS memories – Se souvenir du sida»: réincarner le VIH

Dans leur documentaire, la docteure Marina Karmochkine, praticienne hospitalière en immunologie à l’hôpital européen Georges Pompidou, et le réalisateur Marc Sieger ont donné la parole à sept patients et patientes : 4 hommes et 3 femmes âgés de 20 à 75 ans qui, avec leurs mots, racontent toutes les problématiques de cette maladie.

VIH : les bénéfices d’un traitement préventif de la tuberculose sont confirmés

Le suivi prolongé de l’essai ANRS TEMPRANO confirme que la chimioprophylaxie antituberculeuse chez les personnes infectées par le VIH est plus que jamais d’actualité dans les pays du sud. Cette prise médicamenteuse préventive réduit la mortalité, même chez les personnes qui prennent un traitement antirétroviral et qui ont un compte de lymphocytes T CD4+ élevé. L’essai ANRS TEMPRANO a été mené par des chercheurs du site ANRS de Côte d’Ivoire qui rassemble des équipes de l’Inserm (Unité 1219 Bordeaux population health, Université de Bordeaux), du Service des Maladies Infectieuses et Tropicales du CHU de Treichville et de 8 autres centres de prise en charge de l’infection à Abidjan. Ces résultats, qui font l’objet d’une publication dans la revue The Lancet Global Health le 9 octobre 2017, devraient encourager les pays où le poids de la tuberculose est fort, à appliquer les recommandations de l’OMS en la matière.

Pierre Bergé, une grande figure de la lutte contre le sida, nous a quitté

Toutes celles et ceux qui, de près ou de loin, ont participé à la lutte contre le sida pleurent la mort de Pierre Bergé qui s’est éteint à 86 ans, le 8 septembre, à Saint-Rémy de Provence (Bouches du Rhône). L’heure n’est point au bilan d’une vie si riche qui, de 1930 à 2017,  s’est nourrit, bien au-delà de la lutte contre le sida, de la haute couture à l’art, du mécénat à l’engagement politique. L’heure est probablement plus aux souvenirs. Et à l’émotion.