La réduction des risques à l’heure du Covid-19

Un virus inconnu il y a quelques mois modifie la façon de vivre de milliards d’individus, et les usagers de drogues, les précaires, pâtissent plus que d’autres du confinement et de ses multiples conséquences. il nous a semblé important de réaliser et publier rapidement un numéro spécial consacré à cette crise de notre revue «Swaps».

La crise des opioïdes

Aux Etats-Unis, le détournement des opioïdes de la pharmacopée américaine, au premier rang desquels le fentanyl, questionnent et déroutent les soignants comme les associations, qui butent sur le fort pouvoir addictogène des produits concernés et sur l’absence d’outils de réduction des risques adaptés.

Le chemsex

Le chemsex recouvre l’ensemble des pratiques relativement nouvelles apparues chez certains hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH), mêlant sexe, le plus souvent en groupe, et la consommation de produits psychoactifs de synthèse. De ces pratiques découlent parfois de nouvelles addictions, qui questionnent et déroutent usagers, soignants et associations.

UNGASS 2016

L’Assemblée générale des Nations Unies a tenu, du 19 au 21 avril, une session extraordinaire (UNGASS) sur les drogues en 2016. La rédaction de Swaps fait le point.

Débat autour du matériel d’injection

Le matériel stérile mis à la disposition des usagers de drogues n’est plus adapté aux nouvelles pratiques et peut être amélioré pour contrer les infections virales, bactériennes ou mycosiques et pour se protéger de certains excipients provenant de médicaments détournés et souvent injectés. 

La cigarette électronique

L’utilisation du vaporisateur personnel (VP) de nicotine, appelé plus couramment cigarette électronique ou e-cigarette, a pris une ampleur inattendue. Ou quand la réduction des risques s’applique aux drogues licites.

Swaps 72 : Nouveaux produits de synthèse

Pourquoi revenir dans cette 72e livraison de Swaps sur la problématique des nouveaux produits de synthèse (NPS), déjà objet d’un numéro culte de Swaps (no 67) consacré à la partie la plus émergée du problème et sans doute la plus hypertrophiée, le SLAM?