Le chemsex

Le chemsex recouvre l’ensemble des pratiques relativement nouvelles apparues chez certains hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH), mêlant sexe, le plus souvent en groupe, et la consommation de produits psychoactifs de synthèse.

Ces pratiques font prendre des risques cliniques, neuro-psy ou sociaux aux usagers et ces nouvelles addictions questionnent et déroutent les soignants comme les associations; Ces derniers butant sur le fort pouvoir addictogène des produits concernés et sur l’absence d’outils de réduction des risques (RDR) adaptés. Le chemsex, ne nécessitant bien souvent qu’une location Airbnb et un accès Internet, a déplacé et atomisé les contextes à risques, dans des lieux inaccessibles aux actions de RDR. Ces pratiques, par les injections notamment, impactent toutes les modélisations de la trajectoire vers les objectifs de l’OMS en matière de contrôle de la pandémie VIH ou de l’éradication du VHC.

libero. venenatis venenatis, id, tristique sem,