Débat autour du matériel d’injection

Le premier article, d’Apothicom, qui commercialise notamment Stéribox et Stérifilt est un exposé didactique sur la notion d’espace mort qui majore le risque d’infection en cas de partage de seringue. Le second, écrit par un groupe de travail sous l’égide de la Direction générale de la santé et de la MILDECA, élargit la réflexion à la filtration et propose la création de nouveaux outils, plus efficaces, qui tient compte de la place toujours croissante des médicaments opiacés chez les injecteurs. Swaps accompagne ce débat utile qui devrait aboutir, en lien avec les industriels, à des outils de la réduction des risques plus performants.

et, Sed adipiscing eleifend dictum facilisis Lorem pulvinar odio