Coronavirus et VIH: quelles implications de l’un sur l’autre ?

Je m’étais juré de m’appuyer sur cette CROI virtuelle pour me laver le cerveau de la «Coronacrise». Mais l’histoire du VIH vient s’inviter dans le débat. A commencer par l’inquiétude sur le terrain des patients séropositifs concernant l’absence de recommandations à ce jour pour les personnes vivant avec le VIH (PVVIH). C’est ainsi que pendant que cette CROI virtuelle tentait de s’imposer —au passage c’est un bon coup pour assurer la collecte des droits d’inscription?— le Ministère de la Santé français, en pleine tourmente, a sollicité différentes sociétés savantes pour établir des listes de personnes présentant des facteurs de risque importants nécessitant des mesures barrières supplémentaires vis-à-vis du risque d’infection par le coronavirus

Gilead continue de soutenir la recherche d’un traitement curatif du VIH

7,5 millions de dollars de dons permettront de soutenir 5 projets dont 4 aux Etats-Unis et 1 en France. En France, l’Institut de Génétique Humaine, le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et l’Université de Montpellier ont été sélectionnés pour leurs recherches sur l’élimination du VIH persistant dans les lymphocytes T CD4 in vivo.