Quelles orientations pour la Mildeca en 2023 ?

En quarante ans, la Mildeca a pris différentes formes et appellations… En cette veille d’élection présiden- tielle, l’évolution continue des addictions et des usages nous amène à une forte inquiétude. Cette institu- tion qui a su jouer un rôle majeur, parfois imitée dans différents pays, est aussi un symptôme de la vision sociétale, contextuelle des addictions, et de l’intérêt du pouvoir politique. Plaidoyer pour son retour!

Pour être le président de la fin du sida, Emmanuel Macron doit agir maintenant

Au lendemain de l’élection présidentielle, des chercheurs, des médecins, des infirmiers et des responsables d’associations interpellent Emmanuel Macron dans une tribune publiée dans le journal Le Monde: l’objectif de « 2030 sans sida » reste possible, à condition d’y mettre les moyens.

ANRS-MIE : le budget insuffisant inquiète chercheurs et associations

Le monde de la recherche, de la lutte contre le sida et plus généralement des maladies infectieuses s’inquiète de la faiblesse du budget de fonctionnement de la structure créée suite à la fusion de l’ANRS et de REACTing. Beaucoup craignent une fragilisation de la réponse aux épidémies émergentes et de VIH.

Le Fonds mondial fait le plein

Objectif atteint : le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a obtenu pour 14,02 milliards de dollars de promesses, à l’issue de la 6e conférence de restitution qui s’est déroulée à Lyon, les 9 et 10 octobre. Quatorze milliards de dollars étaient nécessaires selon les estimations du Fonds mondial pour assurer ses programmes les trois prochaines années et maintenir la progression des épidémies.