Un argumentaire canadien contre la pénalisation de la non-divulgation de la séropositivité VIH à son partenaire

Dans le cadre d’affaires où le risque de transmission du VIH est au centre du litige, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a demandé en décembre 2011 à la Cour suprême du Canada la possibilité de déposer un mémoire présentant «le point de vue scientifique ainsi que les impacts potentiels de la « sur-criminalisation » en terme de santé publique». Après aval de la Cour, ce mémoire (pdf, 102Ko) vient d’être publié en ligne.

La recherche communautaire : une approche innovante à développer sans modération

A Vienne, le séminaire sur la recherche en santé communautaire a réunit plus de 200 participants à une heure pourtant tardive d’une journée de conférence déjà bien remplie. L’occasion d’échanger de manière ouverte et pas forcément consensuelle sur une nouvelle approche qui bénéficie d’un intérêt grandissant parmi les associations et les chercheurs.