Précarité des usagers des CAARUD: ce que disent les chiffres

Les Centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques (CAARUD) reçoivent des usagers de drogues qui, en moyenne, présentent un degré de vulnérabilité sociale supérieur à celui de l’ensemble de la population. Certains connaissent des conditions de vie particulièrement dégradées. Ainsi, l’étude ENa-CAARUD, qui interroge tous les deux (ou trois) ans l’ensemble des usagers des CAARUD, est relativement adaptée à la mesure et au suivi des niveaux de précarité sociale parmi les usagers problématiques de drogues.

VIH et activités physiques : appel à témoignage

«VIH et activités physiques et sportives sont-ils conciliables ?» C’est à cette question que tente de répondre une étude menée par un laboratoire de recherche des Universités de Montpellier, Santesih (Santé, éducation et situations de handicap), en partenariat avec Actif Santé, association nationale de personnes vivant avec le VIH et le VHC. Dans ce cadre, une enquête anonyme par questionnaire, et/ou par entretien, est mise en place et les chercheurs sollicitent la participation de personnes concernées.

Quels usages du dépistage en 2010? Une enquête de Sida Info Service

Qui se fait dépister ? Pour quelle(s) raison(s) ? Où ? Quelles sont les autres IST recherchées ? Quelles difficultés face au dépistage ? Alors que les stratégies de dépistage du VIH en France évoluent, Sida Info Service publie les résultats d’une enquête réalisée via internet en juin-juillet 2010 avec, pour objectif, de préciser son utilisation. 

PrimInject : une enquête sur la première injection

L’ Inpes lance PrimInject, une enquête sur les contextes des premières injections de drogue, en particulier chez les jeunes de moins de trente ans. Cette enquête, accessible en ligne sur le site www.shoot-premierefois.com, comprend deux volets, quantitatif et qualitatif, et se déroulera du 1er octobre au 31 décembre 2010. L’objectif de cet état des lieux est de permettre à l’Inpes de développer des outils et des programmes de prévention de l’injection et de réduction des risques, notamment ceux liés à l’hépatite C.

Solidarité internationale : les Français se sentent concernés

Deux personnes sur trois considèrent que la France doit venir en aide aux pays à ressources limitées, en particulier pour lutter contre les maladies graves, révèle une étude du Crédoc. 43% de la population se disent prêts à payer plus de taxes directement affectées à cet objectif. Dans un contexte de crise économique, les Français n’oublient pas la solidarité internationale.