Le retour du politique dans la lutte contre le sida ?

La Conférence mondiale reste un une conférence particulière. D’une part par sa taille, et d’autre part, surtout, par sa vision globale, multidisciplinaire et sociétale, permettant aux malades de s’exprimer au même titre que les soignants, les chercheurs en sciences fondamentales, cliniques ou sociales. Cette mobilisation hors du commun donne ainsi l’occasion aux associations et aux chercheurs de bénéficier du soutien des gouvernements, des institutions publiques ou privées et de différents donateurs. On entend trop souvent des reproches vis-à-vis de cette conférence, elle serait de trop grande taille ou encore la qualité des résultats présentés ne serait pas au top de l’innovation.