Drogues en Afrique : comment sortir du postcolonial?

Après voir décalqué une partie de la législation française en matière de stupéfiants, de nombreux pays francophones d’Afrique de l’Ouest découvrent la réduction des risques et s’ouvrent à la réflexion d’une réforme pénale. Problème: comment ne pas répéter les mêmes erreurs et trouver un chemin qui ne soit pas dicté par des influences postcoloniales?

Médecins du Monde en Géorgie: un programme de réduction des risques et de plaidoyer

Les programmes de réduction des risques (RdR) de plusieurs villes françaises ont vu émerger, depuis le début des années 2000, une population d’usagers de drogues originaires des pays de l’ex-Union soviétique, et en particulier de Géorgie. La rencontre de cette population a poussé l’équipe de Gaïa à organiser une mission exploratoire en Géorgie en juin 2007, dans le cadre du groupe thématique Europe de l’Est de MdM.

La crise des opioïdes en Amérique du Nord

L’Amérique du Nord est confrontée à une épidémie d’addiction aux opioïdes et à une mortalité sans précédent due aux surdoses. Cette crise puise ses origines dans la forte progression de l’utilisation médicale des opioïdes, amorcée dans les années 1990 dans le souci légitime de pallier le sous-traitement de la douleur, et dont les compagnies pharmaceutiques ont rapidement tiré profit pour augmenter leurs revenus. L’offre croissante de médicaments a alimenté des canaux de détournement de l’usage à des fins non médicales au sein d’une population économiquement éprouvée et fragilisée.