Le sida n’est pas terminé, moins encore le VIH; revue des phrases-clés de l’IAS 2017 qui illustrent cette non-fin

Difficile de se faire une idée entre craintes et espoirs, entre “cure” et traitement à vie, entre stigma et banalisation, entre prévention et traitement, entre PreP et vaccin, entre maladie chronique et crise aiguë, entre STR et dual therapy, entre multithérapie quotidienne et allègement, entre liberté individuelle et notification des partenaires, entre PrEP VIH et IST non VIH… Et de savoir si cette IAS 2017 nous offre quelque chose que l’on peut rapporter dans sa consultation, son laboratoire, son association, son équipe de recherche, ou dans sa vie avec le VIH. Même si l’on sait parfaitement que l’IAS est avant tout une tribune politique

Signature d’une nouvelle subvention liée au paludisme au Cameroun pour atteindre une couverture universelle

YAOUNDÉ, Cameroun – Les autorités camerounaises et le Fonds mondial ont aujourd’hui réaffirmé leur partenariat en signant un accord de subvention de 77 millions d’euros. 
La subvention vise une couverture universelle et permettra de distribuer 15,8 millions de moustiquaires dans le cadre d’une campagne à grande échelle. Cette initiative devrait protéger 1,6 million de femmes enceintes qui recevront  des traitements pour prévenir le paludisme.

Rapport «Accélérer» de l’Onusida: Mettre fin à l’épidémie d’ici 2030

Selon le nouveau rapport de l’Onusida intitulé «Accélérer: mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030», en adoptant une approche accélérée dans le financement de la riposte à l’épidémie de sida, près de 28 millions de nouvelles infections à VIH et 21 millions de décès pourraient être évités.