Prévention (154)

21.02.17

L’anti-rétroviral utilisé en

ses publications (86)
24.11.15

Le Truvada® a reçu une autorisation de mise sur le marché en 2005 pour le traitement des adultes infectés par le VIH -1, c'est donc un médicament bien connu. Chez les personnes recevant un traitement continu de Truvada® pendant plusieurs années, on a pu observer une fréquence faible des altérations de la fonction rénale ou de la densité minérale osseuse. L’utilisation du Truvada® en tant que traitement préventif chez l’homme non infecté par le VIH n’a pas montré de toxicité au cours des essais mais les effectifs étaient insuffisants pour mettre en évidence des effets rares.

24.11.15

La Prep peut être prise de façon continue ou de façon intermittente. Dans tous les cas, la Prep ne peut pas être envisagée avant d’avoir confirmé l’absence d’infection par le VIH chez la personne destinée à la recevoir.

24.11.15

L'administration de ces médicaments avant l’exposition au virus permet d’atteindre des concentrations du médicament à la porte d’entrée génitale du VIH qui vont bloquer l'infection.

Sans catégorie (1)

09.10.15

Philippe Périn, qui fut le secrétaire de rédaction (SR) de Transcriptases et de Swaps puis de Vih.org, de la création jusqu’à ce que maladie l’en empêche, est mort le mercredi 7

ses publications (121)

Traitements (69)

28.10.14

Le Pr Bruno Hoen (Pointe à Pitre) a présenté les options recommandées pour l'initiation d'un premier traitement antirétroviral.

24.10.14

Lors de cette première session inaugurale des 20 ans de la SFLS, le Pr JF. Delfraissy a rappelé les nouveaux enjeux – actuels et futurs – de la prise en charge de l’infection par le VIH qu’il s’agisse de la prévention (stratégie en terme de dépistage, collaboration avec le milieu associatif, devenu un véritable acteur de prévention en terme de santé publique), des traitements, des vaccins ou du « cure » (guérison).

24.07.14

Le 22 juillet, l’essai français de PrEP intermittente a présenté les résultats de la phase pilote d’accompagnement, lors de la Conférence de Melbourne. En exclusivité pour Seronet, le Professeur Jean-Michel Molina (Hôpital Saint-Louis, Paris), responsable scientifique de l’essai ANRS-Ipergay, revient sur les premiers enseignements de cette étude qui présage de l’arrivée d’un nouvel outil de prévention chez les gays. Une interview publiée initialement sur Séronet. 

Vivre avec le VIH (88)

24.03.17

Nous vivons une révolution. La lutte contre le

ses publications (86)
20.05.14

Les enquêtes KABP et Vespa2 réalisées en 2011 dans les départements d’outre-mer permettent de mettre à jour les idées sur le contexte social du VIH .

14.05.14

Toutes les femmes exprimant un désir d’enfant doivent bénéficier d’une consultation préconceptionnelle, si possible avec leur conjoint. Le désir d’enfant doit être abordé précocement dans la prise en charge, afin d’anticiper la baisse de fertilité liée à l’âge et orienter le choix du traitement antiviral de la femme.

14.05.14

Dans le monde, 54% des personnes infectées par le VIH sont des femmes. En Europe, un tiers des personnes infectées sont des femmes. En France, le nombre de femmes vivant avec le VIH est estimé à 40000. Parmi les 6000 cas d’infection VIH découvertes en 2011, un tiers sont des femmes (la majorité d’entre elles sont originaires d’Afrique subsaharienne ou vivent dans les départements français d’outre-mer).

Épidémiologie (36)

29.11.16

En 2015, le nombre d'infections sexuellement transmissibles (

ses publications (86)
02.12.11

Ce 1er décembre 2011 se déroulait la 24e Journée mondiale de lutte contre le sida . L'occasion de faire un état des lieux, de s'interroger, d'interpeller les pouvoirs publics, de se mobiliser. Revue de web.

30.11.11

[asset|aid=255|format=image|formatter=asset|width=200|height=undefined|resizable=true|align=right]

21.11.11

Le dernier numéro de La Lettre de l'Infectiologue (tome 26, n° 5) consacre son dossier thématique à l'infection à VIH / sida . Introduit par un éditorial qui évoque les liens entre charge virale et transmission sexuelle du VIH, il se compose d'un ensemble de quatre articles, dont un par le rédacteur en chef de Vih.org Gilles Pialoux, complété par une fiche pratique.

Systèmes de santé (96)

24.03.17

Nous vivons une révolution. La lutte contre le

ses publications (86)
04.04.13

Le projet de Salle de consommation à moindre risque à visée éducative (SCMRE) de Médecins du Monde et Gaïa-Paris pourrait voir le jour au printemps 2013. C’est un premier pas pour une relance de la politique de réduction des risques. Chiche !

21.02.13

Après l'affaire du Mediator et des anorexigènes, de la pilule de troisième génération, c'est maintenant autour des statines et du «bon/mauvais cholestérol» que s'est déplacé l'épicentre de la polémique publique sur la «juste prescription», le tout dans le sillage d'un coup d'édition. De quoi déboussoler nombre de malades.

27.07.12

Après avoir abordé dans son discours la coopération internationale pour financer l'accès aux antirétroviraux pour tous ainsi qu'un rapprochement avec les Etats-Unis sur "la défense de projets définis en commun", Madame le Ministre de la santé a été interrogée par les associations de lutte contre le sida présentes à la conférence de presse sur le montant de la taxe sur les transactions financières (TTF), les soins funéraires pour les personnes infectées par le VIH ou les hépatites, le dépistage, l'abolition des franchises médicales... Revue de web.

Hépatites (36)

14.12.16

Zepatier® (grazoprevir/elbasvir), antiviral d’action direct, est désormais disponible, dans le traitement du VHC adulte de génotype 1 et 4, au prix commercial de 28 732 euros pour une cure de 3 mo

Par MSD
ses publications (86)
04.10.11

Le Cirrhomètre est le premier test sanguin non invasif qui permet le diagnostic de cirrhose hépatique. Dans 75% des cas, il affirme ou exclut la cirrhose avec une fiabilité supérieure à la ponction biopsie hépatique (PBH). Un article du Quotidien du Médecin effectue un point sur cet outil diagnostic, breveté par le CHU d'Angers.

08.09.11

La présence d'une hépatite delta, chez des personnes vivant avec le VIH atteintes d'hépatite virale chronique B, est associée à un risque accru de la mortalité spécifique liée à l'atteinte hépatique mais également de la mortalité globale. C'est ce que montre pour la première fois une analyse de la cohorte EuroSIDA, dont les résultats sont publiés dans l'édition avancée en ligne de la revue AIDS. Les auteurs recommandent de rechercher le VHD chez tous les patients co-infectés par le VIH et le VHB.

02.08.11

L'association SOS hépatites a édité une série de huit dépliants, destinés aux personnes ayant une hépatite chronique virale C. Pratiques, ils passent en revue les principaux effets indésirables des traitements antiviraux et fournissent des astuces pour les éviter ou les soulager et préserver ainsi son bien-être.

Drogues et RDR (112)

22.03.17

Face à la consommation et au trafic de masse signant l’échec de 100 ans de prohibition, dépénaliser et légaliser de façon encadrée le commerce du cannabis permettrait de réduire les trafic

ses publications (86)
14.01.16

Dans les années 1980, la réduction des risques (RdR) est née en réponse aux risques de transmission du VIH / sida chez les usagers héroïnomanes: sa conception doit aujourd’hui être largement renouvelée. En effet, l’évolution des pratiques des usagers de drogues, celle des produits consommés et des connaissances scientifiques imposent de revoir la nature des outils de RdR distribués pour en améliorer la qualité et l’efficacité. Il s’agit de prendre en compte les risques d’infection par le virus de l’hépatite C, mais aussi les risques infectieux liés aux bactéries, aux champignons, dont les levures, ou encore ceux liés aux excipients présents dans des médicaments injectés.

14.01.16

En 1990, Gaughwin et une équipe de chercheurs australiens, simulant un partage de seringue avec du sang radiomarqué, quantifiaient le volume de sang transféré d’un sujet à un autre: ils observèrent que, quand il s’agissait de seringue de 2ml, il y avait sept fois plus de sang partagé à partir du sujet source que quand il s’agissait de seringue de 1ml.

13.01.16

Aucun traitement pharmacologique n’a d’autorisation de mise sur le marché ( AMM ) pour le trouble lié à l’usage de cocaïne, quelle que soit son intensité. Différentes approches pharmacologiques sont utilisées en regard des données actuelles de la littérature. Il existe notamment l’approche cinétique via l’immunothérapie (vaccins, anticorps monoclonaux) en cours d’étude chez l’homme que nous ne traiterons pas dans cet article. En pratique clinique, l’approche est pharmacodynamique, à savoir l’utilisation d’agents pharmacologiques ayant une action sur différents types de récepteurs/transporteurs cérébraux.

Carnets (44)

A LIRE SUR LE WEB