Rapport Morlat 2016: Des nouveautés dans la prise en charge des personnes vivant avec le VIH

A l’occasion du congrès de la SFLS, Philippe Morlat et Bruno Hoen, respectivement Président et membre du groupe d’experts, ont présenté le 8 octobre les actualisations 2016 des recommandations pour la prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH. Elles sont, ce 31 janvier 2017, disponibles sur le site du Conseil national du sida (CNS). 

Ces premières actualisations concernent d‘abord les chapitres « Traitement antirétroviral », « Primo-infection à VIH-1 », « Infection VIH-2 / Diversité des VIH-1 », « Résistance du VIH-1 aux antirétroviraux », et «Prise en charge des accidents d’exposition, au sang et sexuelle, chez l’adulte ».

La cascade de soins VIH en Afrique subsaharienne: Vers une meilleure liaison entre dépistage et entrée dans les soins.

Le diagnostic du VIH n’est que la première étape du parcours de soin des personnes infectées. Idéalement, un diagnostic doit être suivi rapidement d’une évaluation de l’éligibilité au traitement (principalement une mesure des CD4), puis d’une initiation du traitement ARV ou d’une ré-évaluation régulière de l’éligibilité. Dans les faits, la continuité à cette étape cruciale de la cascade est loin d’être optimale.