Déterminants virologiques et génétiques de la transmission mère-enfant

La réduction des taux de transmission mère-enfant (TME) du VIH témoigne du succès des thérapies antirétrovirales de prévention et des stratégies d’intervention. Néanmoins, un risque résiduel de transmission subsiste. La recherche fondamentale continue à s’intéresser au problème de la TME, et de nouvelles données sur ses déterminants virologiques ont été dévoilées à Mexico.

L’activisme n’est pas mort, vive l’activisme !

C’était un des moments les plus attendus avant la conférence proprement dite. Le Sommet des personnes vivant avec le VIH, intitulé Living 20081Living 2008 a reçu le soutien financier de nombreuses organisations, notamment en France de Sidaction et du ministère des Affaires étrangères. Retrouvez toutes les informations sur www.living2008.org, a surpris par son ampleur et par la qualité des débats et des échanges qui ont eu lieu durant deux jours.

Propriété intellectuelle, «deuxième ligne» et accès aux traitements dans les pays du Sud

Au-delà des bonnes nouvelles dans l’accès aux traitements dans les pays du Sud apportées par la conférence de Mexico, le nouveau cadre légal international concernant la propriété intellectuelle fait peser une lourde menace sur ces acquis, en particulier dans le contexte des traitements de 2e ligne. Des mesures d’assouplissement de ces nouvelles règles s’imposent.

Michel Kazatchkine : «Maintenir la priorité à la santé dans le développement»

Michel Kazatchkine est le président du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme. Lors de la conférence de Mexico en août 2008, il avait répondu aux questions de Christophe Martet et Philippe Perin pour Transcriptases. Michel Kazatchkine est aussi le président du conseil d’administration de l’association éditrice de vih.org, Pistes.