Le Covid modifie les consommations de tabac et d’alcool

Santé Publique France a mené une série d’enquêtes sur la santé physique et mentale des Français pendant et après le confinement (CoviPrev).

La deuxième série enquêtée du 30 mars au 1er avril montre une augmentation de la consommation de tabac pour un quart des personnes, 19% indiquant l’avoir diminuée. L’augmentation est plus fréquemment mentionnée par les 25-34 ans (41%), les actifs travaillant à domicile (37%).

Un même quart de Français aurait réduit sa consommation d’alcool; pour 11% elle a au contraire augmenté.

«L’ennui, le manque d’activité, le stress et le plaisir sont les principales raisons mentionnées par les fumeurs ou usagers d’alcool ayant augmenté leur consommation. On note également que l’augmentation aussi bien pour le tabac que pour l’alcool est corrélée au risque d’anxiété et de dépression», a indiqué Viêt Nguyen Thanh, responsable de l’unité addictions à la direction de la prévention et de la promotion de la santé à Santé publique France.

felis libero Nullam commodo amet, elit. leo. porta. consequat. at