Canada: En période de stress, les ventes de cannabis augmentent

«Il y en a qui paniquent, d’autres qui ne s’en font pas assez, puis moi j’ai décidé de venir gérer mon stress en fumant du cannabis», raconte un client montréalais au quotidien La Presse, qui fait état de files d’attente devant le magasin de la rue Ste-Catherine fin mars.

Les provinces du Québec et de l’Ontario maintiennent ouverts leurs magasins et sites en ligne de vente de cannabis, malgré la fermeture de commerces «dispensables» depuis le 23 mars. Selon Bloomberg, les ventes de cannabis en ligne ont progressé de 600% en six semaines…

En Colombie britannique, la tendance n’est pas si notable, même si la peur du confinement ou d’une pénurie a pu pousser les consommateurs à faire le plein, comme pour d’autres biens de consommation. Dans la province
de l’Île Édouard, les magasins physiques ont été fermés le 18 mars et les ventes en ligne ont mécaniquement doublé en 48h. Canopy Growth, le géant canadien, a fermé ses 23 magasins, encourageant les consommateurs
à acheter en ligne plutôt qu’en magasins.

A lire sur La Presse

Le coronavirus fait bondir les ventes de cannabis au Canada.

ut porta. felis ipsum dolor ante. amet, ut et, felis suscipit