Traitement de l’infection VIH: Les associations d’antirétroviraux à longue durée d’action, avantages et inconvénients

Alors que les progrès récents des traitements ont permis de faire évoluer l’infection VIH vers la maladie chronique, la nécessité d’une observance rigoureuse de la part des personnes vivant avec le virus encourage le développement de formulations de molécules antorétrovirales à longue durée d’action (ARVs-LA). Pour l’instant, les premières études évaluent une injection une fois par mois ou une fois tous les deux mois, mais le but est d’arriver à diminuer encore cette fréquence, tout en concervant intacte l’efficacité de la thérapie.

Réduction de la transmission du VIH: projet PrEP et cART

Pour les couples sérodiscordants, les cART et la PreP ont toutes deux montré des bénéfices en terme de protection contre le VIH dans des études cliniques en Afrique. Ce projet est une étude ouverte d’intervention, prospective, utilisant les cART et la PreP dans la prévention de la transmission du VIH chez des couples hétérosexuels sérodiscordants avec un risque élevé d’acquisition du VIH, au Kenya et Uganda, associés aux mesures classiques de prévention.