Autotest à domicile : Le confinement, une opportunité pour le dépistage

Pour le «56 Dean Street», l’une des principales cliniques de santé sexuelle londonienne, le confinement représente une occasion unique de briser la chaine de contamination du VIH et elle propose des autotests à domicile. En France, Vers Paris sans Sida et le Kiosque proposent également un test de dépistage gratuit livré à domicile.

On le sait, l’épidémie de VIH/sida dans les pays occidentaux est entretenue par la charge virale non contrôlée des personnes séropositives qui ignorent leur statut sérologique. En France, environ 30 000 personnes vivent avec le VIH sans le savoir et elles sont à l’origine de plus des deux tiers des nouvelles infections par le VIH. 

La période de confinement que nous connaissons actuellement a cantonné des millions de personnes chez elles et a, de fait, diminué la fréquence, voire arrêté, les rencontres sexuelles. La clinique londonienne appelle donc les hommes homosexuels et bisexuels, particulièrement exposés face au VIH, à se faire livrer et à utiliser un autotest pour connaître leur statut. 

A gauche: «5 semaine en solo ? C’est le moment de faire un test.
Le confinement a brisé la chaîne de transmission du VIH.»

A droite: «Brisons la pour de bon. Faites un test avant la fin du confinement.»
Source: 56 Dean Street, Twitter.

«Le confinement a brisé la chaîne de transmission du VIH», affirme la structure sur Twitter, alors que la population de la ville de Londres est confinée depuis 5 semaines. Les tests de dépistage du VIH n’étant efficaces que de 2 à 4 semaines après l’infection, l’équipe médicale appelle les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes à profiter de cette occasion inédite pour connaître leur statut. Les personnes séropositives pourraient ainsi bénéficier des traitements antirétroviraux et d’une charge virale contrôlée, empêchant ainsi d’autres infections.

Si le nombre de tests de dépistage augmente dès à présent, cela pourrait donc avoir un effet positif sur les chiffres de l’épidémie, même après la fin du confinement.

Effectuer un test de dépistage à domicile, gratuitement, en France aussi

Source : VPSS.

En France, alors que la fin du confinement commence à être envisagée, une opération comparable a été mise en place par Vers Paris Sans Sida (VPSS) et le Kiosque infos sida et toxicomanie. Les deux associations proposent une offre de dépistage à domicile:

animateur@lekiosque.org

En envoyant un simple mail, il est possible de recevoir gratuitement par courrier un autotest VIH et de bénéficier d’un suivi à distance ainsi que de conseils. 

Le COREVIH Arc alpin, dans le cadre d’Alpes sans sida, a également lancé une campagne pour proposer un bilan santé sexuelle avant de faire ou refaire des rencontres (et plus si affinités):

https://www.alpesansida.fr/bilansantesex/

Cette campagne est menée conjointement avec AIDES et Paris sans sida, en lien avec Santé Publique France propose un bilan santé sexuelle vise à permettre de dépister le VIH et les IST, et de mettre à jour sur les moyens de protection existants.

elit. mi, fringilla libero diam justo venenatis