Le Descovy® approuvé en Prep aux Etats-Unis

La US Food and Drug Administration (FDA) a approuvé au début du mois d’octobre l’utilisation du tenofovir alafenamide/emtricitabine (Descovy®, Gilead) dans le cadre de la prophylaxie pré-exposition (Prep) chez les personnes fortement exposées à l’infection par le VIH.

Cette nouvelle combinaison contient une autre version du tenofovir, le tenofovir alafenamide (TAF). La concentration plasmatique de ce dernier est moindre que celle du tenofovir disoproxil fumarate utilisé pour le moment en traitement et en PrepPrep Prophylaxie Pré-Exposition. La PrEP est une stratégie qui permet à une personne séronégative exposée au VIH d'éliminer le risque d'infection, en prenant, de manière continue ou «à la demande», un traitement anti-rétroviral à base de Truvada®. , tout en ayant une concentration intra-cellulaire plus importante. Ce qui signifie que le TAF peut être donné à des doses moins importante, diminuant d’autant les risques d’atteintes aux reins,  aux os et aux autres organes. 

L’efficacité non-inférieure et le profil d’innocuité amélioré du Descovy® a été démontré par l’essai clinique international DISCOVER, mené en double aveugle sur 92 sites aux États-Unis, au Canada et en Europe occidentale. Trois centre français y ont participé (Saint-Louis, Tenon et Nice).

En France, le Descovy® est officiellement autorisé à la vente depuis 2016, mais n’est toujours pas disponible, faute d’accord sur son prix. Dans son avis de juin 2017, la commission de transparence de la Haute autorité de santé (HAS) avait estimé que le Descovy® n’apportait «pas d’amélioration du service médical rendu dans la stratégie de prise en charge des patients infectés par le VIHVIH Virus de l’immunodéficience humaine. En anglais : HIV (Human Immunodeficiency Virus). Isolé en 1983 à l’institut pasteur de paris; découverte récemment (2008) récompensée par le prix Nobel de médecine décerné à Luc montagnier et à Françoise Barré-Sinoussi.».