CROI 2019 — Essai DISCOVER : Le Descovy® aussi efficace que le Truvada® pour la Prep

Discover est un essai clinique international, en double aveugle, de firme (Gilead®) mené sur 92 sites aux États-Unis, au Canada et en Europe occidentale. Trois centre français y ont participé (Saint-Louis, Tenon et Nice). Le but de l’essai est d’évaluer si FTC/TAF (emtricitabine + ténofovir alafenamide ou Descovy®, produit non commercialisé en France) est sans danger et efficace en tant que produit de prophylaxie pré-exposition quotidienne orale continue (PrEP).

Pour cela, il est comparé au FTC/TDF (emtricitabine + ténofovir, ou Truvada® ou génériques) prescrit dans le cadre de la PrEP dans le monde entier. Les participants ont été randomisés pour recevoir, soit un comprimé de Truvada plus un comprimé de placebo ressemblant au Descovy®, soit un Descovy® plus un comprimé placebo ressemblant au Truvada®. Tous les participants reçoivent donc deux comprimés à prendre chaque jour en continue.

Cette étude a concerné 5 287 hommes cisgenres et femmes transgenres (1% seulement de la cohorte) ayant des rapports sexuels avec des hommes. 2694 dans le bras FTC/TAF et 2693 dans le bras FTC/TDF. Avec une moyenne d’âge de 36 ans (18-76) et 85% de rétention dans l’essai. La prise de risque comme critère d’inclusion était le fait d’avoir eu au moins deux rapports anaux non protégés par le préservatif dans les dernières 3 mois ou une infection sexuellement transmissible gono/CT dans les 6 mois. Le critère principal d’analyse était le nombre de contaminations par le VIH pour 100/personnes année. Comme objectifs secondaires il y avait l’analyse comparative de la fonction rénale, la tolérance osseuse, le taux d’IST incidentes dans les deux bras, et l’analyse des comportements sexuels.  Le taux d’IST était élevé avec 99, 5 /100 personnes/année.

DISCOVER  Infections sexuellement transmissibles à S96

«A un cas de la supériorité»

Il a été observé 22 contaminations soit un taux de 0,08 / 100 personnes/année (FTC/TAF) et 0,45 / 100 personnes/année (FTC/TDC), des taux bien plus faibles que celui observé dans la même population sans Prep (voir tableau). Sans différence significative entre les deux groupes même si l’on a observé 7 contaminations dans le bras FTC/TAF et 15 dans le bras FTC/TDC. «A un cas de la supériorité», si on ose l’écrire. Cette étude confirme l’importance de la bonne adhérence avec un taux de contamination proportionnel à l’observance.

DISCOVER  Comparaison des résultats en termes de taux d’infection VIH par rapport aux HSH à risques mais sans PrEP

DISCOVER critère primaire de jugement : incidence du VIH

A la semaine 40, il existait une différence significative en faveur du FTC/TAF dans la sous-étude sur la densitomètre osseuse (N = 383) et et sur les marqueurs de tolérance rénale (clairance de la creatinine, eGFRcg) et sur les marqueurs tubulaires (RBP et Beta 2M) confirmant le meilleur profile du FTC/TAF y compris dans le contexte de la PrEP.

DISCOVER  Tolérance osseuse à S48 : étude de la densité minérale osseuse (n = 383)

Le FTC/TAF se présente donc comme une combinaison au meilleur profil de tolérance que le FTC/TDC pour la Prep, tout au moins en prise continue et non à la demande. Demain seront présentés les données de la sous-étude rein de l’essai ANRS-Ipergay (#960).

DISCOVER Tolérance rénale à S48

Cet article a été rédigé pour la Lettre de l’Infectiologie à l’occasion de la CROI 2019. Nous le reproduisons ici avec l’autorisation de l’auteur.

venenatis, Aliquam neque. leo dictum porta. at