La Prep : Deux modes d’emploi

La Prep peut être prise de façon continue ou de façon intermittente. Dans tous les cas, la Prep ne peut pas être envisagée avant d’avoir confirmé l’absence d’infection par le VIH chez la personne destinée à la recevoir.

— La PrepPrep Prophylaxie Pré-Exposition. La PrEP est une stratégie qui permet à une personne séronégative exposée au VIH d'éliminer le risque d'infection, en prenant, de manière continue ou «à la demande», un traitement anti-rétroviral à base de Truvada®. 
Voir la définition
dite « continue » par un comprimé quotidien de Truvada®

La Prep continue a été étudiée dans plusieurs essais. Elle consiste à prendre des antirétroviraux tous les jours pour assurer une protection continue vis-à-vis de la transmission sexuelle. A ce jour, c’est la modalité recommandée pour les femmes et les personnes transgenres.

Les rares données pharmacologiques disponibles suggèrent que l’activité optimale protectrice chez les HSHHSH Homme ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes. 
Voir la définition
est obtenue après 7 jours de prise continue d’antirétroviraux avec une adhésion maximale/parfaite.

On ne dispose pas de données fiables quant à la posologie optimale de Prep et au délai entre le début de prise de la Prep et son efficacité préventive chez les femmes. En l’attente de données plus étayées, la diffusion plus lente des antirétroviraux et la moindre concentration cervico-vaginale du ténofovir (comparativement à la muqueuse rectale) conduit, par principe de précaution, à considérer l’efficacité préventive de la Prep chez les femmes après 21 jours de prise de Truvada®.

— La Prep dite « intermittente » ou«à la demande» soit une prévention « à la demande » comprenant deux comprimés de Truvada® pris entre 24h et 2h précédant l’acte sexuel, puis un comprimé 24h et un autre 48h après la prise précédant la relation sexuelle.

L’idée de la PreP intermittente est de réduire la prise du médicament aux jours précédant et suivant des rapports sexuels. Elle a été démontrée par l’essai iPergay en France. Elle consiste à prendre les antirétroviraux quelques heures avant, puis quelques heures après un rapport sexuel non protégé. Cela veut dire que les comprimés sont utilisés seulement lorsque la personne prévoit d’avoir des rapports sexuelsdans les prochaines heures. .

L’efficacité de cette modalité de prise n’a été démontrée que chez des HSH. à haut risque d’acquisition du VIHVIH Virus de l’immunodéficience humaine. En anglais : HIV (Human Immunodeficiency Virus). Isolé en 1983 à l’institut pasteur de paris; découverte récemment (2008) récompensée par le prix Nobel de médecine décerné à Luc montagnier et à Françoise Barré-Sinoussi.
Voir la définition
.