Afrique du sud — Impliquer les hommes pour la prévention et contre le sexisme

Du 5 au 9 octobre dernier, le symposium MenEngage Africa, organisé par le réseau Sonke Gender Justice, a mis en avant des expériences réussies de programmes basés sur l’implication des hommes dans la lutte contre la violence sexiste et la prévention de l’infection à VIH.

La féminisation grandissante de l’épidémie en Afrique, trouve en partie sa source dans les comportements sexistes, irresponsables, voire violents des partenaires masculins des femmes contaminées. Certaines campagnes, comme One Man Can lancée en 2006, ou Brothers for Life plus récemment, ont donc choisi de miser sur la valorisation des comportements masculins responsables et respectueux de leur propre santé et de celle de leur(s) partenaire(s).

L’étude publiée en 2007 par CADRE (Centre for AIDS Development, Research and Evaluation), Health & Development Africa (HDA), Johns Hopkins Health and Education in South Africa (JHHESA), Johns Hopkins University Center for Communications Programs Health Communication Program (JHUCCP), et Soul City auprès d’un panel d’hommes sud africains de 20 à 30 ans, qui examinait les motivations réelles du multipartenariat et des prises de risques, fortement influencées par les codes sociaux et la pression des pairs, apporte des arguments solides à cette nouvelle orientation.

> Lire l’article d’IrinNews.
> Lire l’article d’IrinNews sur la campagne Brothers for Life.
> Lire l’étude CADRE : Concurrent sexual partnerships amongst young adults in South Africa, Challenges for HIV prevention communication.
> Lire le rapport du Sonke Gender Justice Network : Working with men and boys, emerging strategies from accross Africa to address gender-based violence and HIV/aids.
> Lire l’évaluation d’impact de la campagne One Man Can (en anglais).

nec quis, adipiscing consectetur dictum quis neque. Praesent id odio venenatis vulputate,