La clinique a diagnostiqué 136 personnes vivant avec le VIH entre janvier et juillet, ce qui permet d’envisager un total de 233 nouveaux cas d’ici la fin de l'année. Cette baisse, si elle devait se confirmer, serait la deuxième consécutive de plus de 40%. L’année dernière, le nombre de personnes dépistées était passé de 679 en 2015 à 393 en 2016. Le médecin principal de la clinique, le Dr Alan McOwan explique qu’en 2015, le centre de santé sexuelle diagnostiquait environ 60 à 70 personnes par mois. Un nombre qui a fortement baissé depuis l’année dernière, et qui est désormais compris entre 15 et 20 personnes par mois.

Pour les responsables de la clinique, ces progrès sont à mettre sur le compte de l’augmentation du nombre de dépistage chez les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes parmi les plus exposés, à un accès rapide aux antiretroviraux dès le dépistage et à la mise à disposition de la prophylaxie pré-exposition ( Prep ).

Des chiffres encourageants dans un contexte difficile

Ces chiffres de Dean Street sont très importants puisqu'il s'agit de la plus grande clinique VIH en Europe, responsable du dépistage d’un cas sur neuf au Royaume-Uni. Les autorités de santé publique estiment que le nombre total de nouvelles contaminations à Londres est en baisse (de 3 000 diagnostiques en 2006 à 2603 en 2015). Mais le nombres de personnes séropositives dépistées a augmenté chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes les plus exposés, qui représentent maintenant plus de la moitié des cas. A Londres, un homme homosexuel ou bisexuel sur sept hommes vit avec le VIH.

Ces progrès se sont produits, malgré que la Prep ne soit pas encore officiellement disponible au Royaume-Uni. Au début du mois de février 2017, dans le cadre d’un partenariat avec le site IwantPrEPnow.co.uk, «Je veux la Prep maintenant», qui permet d’acheter en ligne des médicament génériques pour la PrEP, la clinique Dean Street avait commencé prendre en charge les premiers utilisateurs et à réaliser les tests de dépistage du VIH et de contrôle de la fonction rénale. La clinique proposera désormais la Prep dès le mois prochain dans le cadre d’un essai impliquant 10 000 personnes, et l’accès sera étendu à tout le pays en avril prochain.