L’atazanavir et les nouvelles stratégies thérapeutiques antirétrovirales dans les pays à ressources limitées

Bien que des résultats d’essais menés avec l’atazanavir dans des pays africains n’aient pas fait l’objet de présentations spécifiques, plusieurs sessions de cette 16ème ICASA ont abordé l’importance de disposer de l’atazanavir dans l’arsenal thérapeutique de seconde ligne, comme l’OMS le préconise depuis 20071OMS. Prioritizing Second-Line Antiretroviral Drugs for Adults and Adolescents : a Public Health Approach Report of a WHO Working Group Meeting. World Health Organization HIV Department Geneva, Switzerland 21-22 May 2007.

Circoncision, de l’essai randomisé au passage à l’échelle

Entre 2005 et 2007, trois grands essais randomisés2Auvert et al., 2005 ; Bailey et al., 2007 ; Gray et al., 2007. confirmaient l’effet protecteur de la circoncision masculine sur l’acquisition du VIH. En 2007, s’en suivaient les directives d’Onusida et de l’OMS appelant à la mise en œuvre de programme de circoncision masculine dans les pays à fort prévalence du VIH/sida et dans lesquels la circoncision masculine était peu répandue. Où en est-on depuis et quels sont les principaux enjeux du passage à l’échelle ?

Icasa 2011 : Revue de web

La 16ème conférence internationale sur le VIH/sida en Afrique, l’Icasa, s’est tenue à Addis-Abeba, en Ethiopie du 4 au 8 décembre 2011. Plus de 10.000 participants ont débattu, alors que la crise menace les financements, du renforcement de la réponse à l’épidémie, en particulier sur le continent le plus touché.