Le rapport du groupe d’experts sur le VIH

En France, grâce aux molécules et stratégies les plus récentes, le bénéfice/risque de la mise sous traitement, grâce aux progrès en galénique et en ce qui concerne les effets indésirables, est désormais en faveur des séropositives et séropositifs. Non seulement les experts insistent sur la mise sous traitement précoce, le plus tôt possible après la contamination, mais également sur la mise en place d’un traitement chez toutes les PvVIH, quelles que soient les caractéristiques cliniques ou biologiques et notamment le chiffre de CD4.

odio ipsum non felis quis facilisis vulputate, Praesent at Donec risus. Lorem