Entretien avec Aleksander Kwasniewski

Présent à la Conférence internationale 2013 sur la réduction des risques de Vilnius, Aleksander Kwasniewski, qui fut président de la Pologne de 1995 à 2005, aujourd’hui membre de la Global Commission on Drug Policy sur les politiques de drogues, a reconnu s’être trompé lorsqu’il a fait adopter dans son pays une loi très répressive à l’encontre des usagers de drogues. Entretien.

La réduction des risques n’a pas attendu Vilnius pour être politique!

La 23e Conférence internationale de la réduction des risques s’est tenue à Vilnius (Lituanie) du 9 au 12 juin. Pour la première fois en Europe orientale, elle a vu nombre de ses membres plaider, au nom de la santé et des droits de l’homme (particulièrement bafoués pour les usagers de drogues dans cette partie du monde), pour une réforme en profondeur du système international de la prohibition.

Nouveaux produits de synthèse: Portrait d’un phénomène

Jusqu’à récemment, le choix des drogues était limité à quelques-unes. Aujourd’hui, l’arrivée des nouveaux produits de synthèse (NPS), rendus accessibles en premier lieu par Internet, constitue une évolution de fond. Son ampleur et ses implications ne sont pas encore clairement estimables. Les NPS suscitent des pratiques de consommation différentes et peut-être d’autres façons pour les consommateurs de produits psychoactifs de se penser en tant que tel. Ils interrogent les pratiques des professionnels et, au-delà, les termes de santé publique et de justice dans l’équation législative autour des produits psychoactifs.

Arrivée des NPS dans l’espace festif en Ile-de-France

Le milieu festif techno est un espace clé en matière de nouvelles tendances de consommation. C’est particulièrement vrai en ce qui concerne les nouveaux produits de synthèse (NPS) qui, en dépit de leur qualification de « nouvelles drogues », y sont consommés depuis plus d’une dizaine d’années. Analyse des différentes étapes de la diffusion de ces produits dans le micro-milieu des fêtes techno franciliennes.