sidaction

sidaction

Sidaction est une ONG française dont l'objectif est de développer des programmes de lutte contre le sida, dans les domaines de la recherche scientifique et médicale, de la prévention et de l'aide aux malades.
Sidaction est, en France, la seule association de lutte contre le sida à soutenir la recherche. Son but : stimuler la capacité d'innovation des chercheurs français et ce dans tous les domaines de la recherche...
Face à une épidémie dynamique en France, Sidaction renforce son action dans la prévention, en privilégiant les actions de terrain, en direction des populations les plus fragiles face au sida : les femmes, les jeunes, les migrants, les gays, etc. Enfin, aux malades les plus démunis, Sidaction consacre une grande part de son activité pour plus de solidarité et pour des soins de qualité.
Sidaction travaille dans 31 pays en développement en partenariat avec des associations locales, sur 3 continents. Le soutien technique et financier est concentré sur l’accès aux soins et la formation, et favorise le développement de réponses communautaires.

228, rue du Faubourg Saint-Martin / 75010 Paris / France
tel. 33.(0)1.53.26.45.55
fax 33.(0)1.53.26.45.75
programmes scientifiques et médicaux:
p.decarli@sidaction.org / programmes associatifs France:
m.dixneuf@sidaction.org / programmes internationaux:
c.magone@sidaction.org

Ses publications (6)

Le Candlelight Memorial

Pour la première année en France, Sidaction s’associe à la journée du mémorial international, le dimanche 20 mai, sur l’Artère – le Jardin des dessins – Parc de la Villette, Paris 19e.

Flash Test : Promouvoir le dépistage des homosexuels en Ile de France

En France, les hommes homosexuels constituent le groupe le plus exposé au VIH et le seul au sein duquel l’incidence ne faiblit pas. Bien que le recours au dépistage soit plus important dans cette population qu’au sein d’autres groupes, une part des homosexuels se dépiste tardivement. Par ailleurs, le nombre de découvertes de séropositivité est en augmentation chez les plus jeunes. Réduire ce retard et engager les homosexuels, en particulier les plus jeunes, dans une démarche de dépistage répétée est un enjeu majeur de la lutte contre cette épidémie.

Les associations entre espoir et inquiétude

La version finale du Plan, rendue publique en toute discrétion début novembre, après de multiples allers-retours, a plutôt séduit les associations. Et pour cause, la copie a été préparée avec leur aide. Mais l’inquiétude demeure : les promesses seront-elles tenues ? Nous avons recueilli les points de vue d’Act-Up Paris, Aides et Sidaction.