Drogues: Les jeunes Français consomment moins

Selon une note de l’OFDT, les adolescents français de 2018 sont plus sobres que ceux de 2014: ils sont 70 % à déclarer avoir bu de l’alcool contre 79,2 % en 2014, même si un tiers des collégiens dit y avoir goûté avant l’entrée en sixième, soit le niveau d’expérimentation le plus élevé d’Europe, à cet âge.

L’enquête de l’OMS Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) interroge régulièrement les élèves de 11, 13 et 15 ans dans 44 pays et permet donc de comparer les données relevées en France avec le dispositif EnClass (Enquête nationale en collège et en lycée chez les adolescents sur la santé et les substances).

L’OFDT constate que si les niveaux d’usage de substances ont baissé, les Français restent au-dessus des moyennes européennes. Ainsi, les garçons de 13 ans sont les premiers expérimentateurs d’alcool, et à 15 ans, 7 élèves sur 10 sont expérimentateurs vs 6 sur 10 en moyenne dans les autres pays.

La cigarette fait beaucoup moins d’adeptes avec seulement un tiers des adolescents français à l’avoir essayée à la fin du collège en 2018, contre plus de la moitié en 2014. Les jeunes Français de 13 et 15 ans qui occupaient les premières positions dans le classement de 2014, se positionnent désormais au-delà du 7e rang. Idem pour le cannabis : en 2018, 16,5% des élèves de 15 ans déclaraient en avoir consommé au cours de leur vie, ils étaient 28,3% en 2014. Les jeunes Français ne se situent plus aux toutes premières positions du classement 2018, mais restent néanmoins dans le premier tiers des pays les plus consommateurs.

dolor. mattis tristique ipsum tempus Nullam risus. quis, sem,