ViiV Healthcare lance la campagne «Moins de VIH, plus de VIE» dans l’objectif d’améliorer la prise en charge globale des personnes vivant avec le VIH et donner priorité à leur qualité de vie.

Le programme de cette campagne s’adresse aux patients, aux professionnels de santé et aux associations de patients et poursuit l’engagement de ViiV Healthcare au-delà du médicament pour accompagner et aider les PVVIH dans leur quotidien.

Rueil-Malmaison, France, 22 septembre 2020 – ViiV Healthcare, l’entreprise internationale spécialisée dans le VIH, détenue majoritairement par GSK et dont les actionnaires sont Pfizer Inc. Et Shionogi Limited, annonce le lancement de sa campagne «Moins de VIH, plus de VIE». Un programme résolument engagé pour la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH (PVVIH).

Aujourd’hui, les traitements du VIH permettent, pour la majorité des PVVIH, de retrouver ou conserver un bon état de santé (1,2,3). Ainsi, la qualité de vie des patients devient un enjeu majeur de la prise en charge. D’ailleurs, aux objectifs ONUSIDA – 90 % des personnes infectées dépistées, 90 % des personnes dépistées traitées, 90 % des personnes traitées contrôlées – des experts proposent d’aller plus loin et d’introduire un nouvel objectif de 90 % des patients contrôlés présentant une qualité de vie satisfaisante (4).

« Aujourd’hui, vivre avec le VIH nécessite une prise en charge globale. Pour chaque patient, un suivi individualisé et répondant à ses besoins doit être mis en place. Prendre le traitement juste et adapté, c’est l’opportunité de limiter ses préoccupations liées au VIH et de laisser plus de place à la vie dans toutes ses dimensions : sociale, psychique, physique, affective, sexuelle, etc. C’est la raison pour laquelle nous nous engageons à accompagner les personnes vivant avec le VIH, en fonction de leur histoire
personnelle, afin de leur donner l’opportunité d’être acteur de leur qualité de vie. » explique Corinne Voisin-Fructuoso, Directeur Affaires Publiques, Patient Advocacy & Communication chez ViiV Healthcare.

Le challenge est important. Depuis 2016, le laboratoire ViiV Healthcare mène une enquête d’envergure – l’enquête Positive Perspectives – pour mieux comprendre les besoins des PVVIH en matière de qualité de vie. La deuxième vague de cette enquête, menée dans 24 pays, entre avril et août 2019 auprès de 2 212 PVVIH sous traitement ARV, révélait que seulement 55,8 % des PVVIH interrogés rapportait une qualité de vie optimale (5).

La stigmatisation et la discrimination qui persistent, la dépression qui touche les PVVIH davantage que la population générale, les difficultés de la vie affective et sexuelle, l’isolement, les préoccupations liées à l’avancée dans l’âge sont autant d’exemples de problématiques qui peuvent constituer de réelles difficultés dans la vie des patients (1,3,6,7).

Le programme « Moins de VIH, plus de VIE » a pour objectif d’encourager et de faciliter les échanges sur la qualité de vie entre PVVIH, médecins et associations de patients afin que chaque PVVIH puisse bénéficier d’une prise en charge globale et adaptée qui réponde à ses attentes et à ses besoins et lui permette de vivre plus, mieux et pleinement.

Cette prise en charge globale passe en premier lieu par un traitement adapté qui permettra de réduire les préoccupations liées au VIH (« Moins de VIH ») et de laisser ainsi plus de place aux autres aspects de la vie du patient (« Plus de VIE »). Puis, la mise à disposition d’outils concrets (brochure, applications mobiles, contacts…) permettra de répondre aux problématiques spécifiques du patient pour prendre soin de lui et surpasser ses difficultés au quotidien.

Afin de faire connaitre sa démarche et réaliser des outils adaptés, ViiV Healthcare organise, dans le cadre de son programme, des roadshows, des rencontres et des tables rondes avec des professionnels de santé et des associations de patients. L’objectif est de travailler de manière collaborative sur neufs thématiques d’intérêt liées à la qualité de vie et identifiées pour répondre aux principaux besoins des PVVIH : le sommeil, la dépression, la vie affective et sexuelle, la relation au traitement, l’activité physique, la nutrition/alimentation, les pathologies associées et les interactions médicamenteuses, l’estime de soi et les relations sociales.

Le ton de la campagne « Moins de VIH, plus de VIE » se veut positif et engageant. Les visuels sont colorés et dynamiques, les personnes représentées sont pleines de vie et leur visage exprime des émotions fortes symbolisant la vie et non plus la maladie. ViiV Healthcare rappelle encore une fois par cette démarche sa volonté de soutenir les personnes vivant avec le VIH, de les motiver, leur donner confiance et envie d’agir pour vivre mieux et surtout en ne laissant personne de côté.

Références

  1. Prise en Charge Médicale des Personnes Vivant avec le VIH – Sous la direction du Pr Philippe Morlat et sous l’égide du CNS etde l’ANRS – Accès aux soins et qualité de vie. Juillet 2017.
  2. Prise en Charge Médicale des Personnes Vivant avec le VIH – Sous la direction du Pr Philippe Morlat et sous l’égide du CNS et de l’ANRS – Optimisation d’un traitement antirétroviral en situation de succès virologique. Juillet 2017.
  3. Cour des comptes. La prévention et la prise en charge du VIH. Communication à la Commission des affaires sociales du Sénat. Juin 2019.
  4. Lazarus JV, et al. Beyond viral suppression of HIV – the new quality of life frontier. BMC Med 2016;22;14(1):94.
  5. Okoli C, et al. Relationship between polypharmacy and quality of life among people in 24 countries living with HIV. Prev Chronic Dis 2020;17:E22.
  6. Feuillet P, et al. Prevalence of and factors associated with depression among people living with HIV in France. HIV Med 2017;18(6):383-394.
  7. Yombi JC, Marot JC. Vieillir avec le VIH, nouvelle réalité, nouveaux enjeux.
consequat. felis justo quis, odio sed pulvinar neque. elit. at tristique