Lettre ouverte à la ministre : «La PrEP oui … mais quand?»

Dans une lettre ouverte, chercheurs, cliniciens, et responsables associatifs demandant à la Ministre de la Santé et des Affaires sociales d’autoriser immédiatement l’usage du Truvada® comme traitement préventif contre le VIH.

En France, la PrepPrep Prophylaxie Pré-Exposition. La PrEP est une stratégie qui permet à une personne séronégative exposée au VIH d'éliminer le risque d'infection, en prenant, de manière continue ou «à la demande», un traitement anti-rétroviral à base de Truvada®. 
Voir la définition
(prophylaxie pré-exposition) n’est pas encore disponible pour cette usage, mais un groupe de travail de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient de rendre un avis positif dans ce sens: La dernière réunion du Comité scientifique spécialisé temporaire s’est achevée le 29 octobre 2015  par un accord sur le principe de la prophylaxie pré-exposition (Prep). Ce dossier, en examen depuis octobre 2013, devrait donc bientôt recevoir sa recommandation temporaire d’utilisation (RTURTU Recommandation temporaire d’utilisation. L’ANSM peut encadrer des prescriptions non conformes à l’autorisation de mise sur le marché (AMM), sous réserve : qu'il existe un besoin thérapeutique non couvert et que le rapport bénéfice/risque du médicament soit présumé favorable, notamment à partir de données scientifiques publiées d’efficacité et de tolérance. Les RTU ont une durée maximale de 3 ans renouvelable.
Voir la définition
).

Pour les signataires de la lettre envoyée ce lundi 16 novembre 2015 aux pouvoirs publics (et publiée ci-dessous), «il est URGENT d’AGIR et de mettre la PrEP à disposition, prise en charge par l’assurance maladie et à un prix abordable pour les individus et pour la collectivité. Inutile d’attendre le 1er décembre pour annoncer la PrEP. Même quelques semaines sont comptent pour éviter les infections. Nous avons les moyens de les prévenir … Utilisons‐les dès maintenant!»