Antirétroviral — Névirapine à demi-dose : pas plus de 28 jours

La revue Prescrire d’octobre 2009 (Vol. 29, n° 312) signale une modification dans le libellé de la posologie de la névirapine (Viramune®), un inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse.

La névirapine est à l’origine d’effets secondaires cutanés parfois graves, voire mortels, qui surviennent principalement en début de traitement. Pendant les quatorze premiers jours, la névirapine est donc prescrite à demi-dose, soit 200 mg par jour. S’il ne survient pas de problèmes cutanés, la dose est augmentée à 400 mg par jour.

Le nouveau libellé de posologie précise que cette demi-dose ne doit pas être prescrite au-delà d’une durée de 28 jours en raison d’un possible risque de sous-exposition et de résistance. Cette mention a été ajoutée bien que très peu de données associent le développement de résistance virale à une concentration plasmatique basse de névirapine.

leo Aenean felis velit, suscipit justo efficitur. consequat. tempus diam at venenatis