Alcoolo-dépendance — Le finastéride réduirait la consommation d’alcool

Le finastéride, utilisé depuis environ 20 ans dans le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate, sous le nom de Chibro-Proscar® (5 mg) puis, à la fin des années 1990, dans la prise en charge de l’alopécie androgénétique chez l’homme, à la dose de 1 mg (Propecia®), diminuerait aussi la consommation d’alcool. 

C’est du moins ce qu’a observé, sur un groupe restreint de 83 hommes, ne souffrant pas toutefois d’alcoolisme, le Pr Michael Irwig1Irwig MS. Decreased alcohol consumption among former male users of finasteride with persistent sexual side effects: a preliminary report. Alcohol Clin Exp Res 2013 Jun 13. de la George Washington University Medical Center, alors qu’il étudiait les effets indésirables de ce médicament sur la sexualité (baisse de la libido, troubles de l’érection et de l’éjaculation).

porta. sed risus Curabitur consectetur et, dictum ante. lectus elit. Praesent elit.