Document en ligne — Des fiches pratiques prévention pour les acteurs de terrain

Les fiches pratiques Prévention du CRIPS Rhône-Alpes proposent aux acteurs de terrain des éléments de contexte et de réflexion, des repères épidémiologiques et bibliographiques, sur les grandes questions touchant à la prévention du VIH/sida, des […]

Les fiches pratiques Prévention du CRIPS Rhône-Alpes proposent aux acteurs de terrain des éléments de contexte et de réflexion, des repères épidémiologiques et bibliographiques, sur les grandes questions touchant à la prévention du VIH/sida, des IST et des hépatites. Quatre ont été mise à disposition à ce jour.

> Les gays face aux risques (PDF, 168 Ko), mars 2009, 3 p.

Deux décennies après l’introduction du « safer sex » et plus de dix ans après l’arrivée des trithérapies, le rapport qu’entretiennent les homosexuels masculins au risque sexuel est de nouveau à l’ordre du jour. Du risque revendiqué comme signe d’appartenance à un groupe à l’usage réitéré du déni, les différentes constructions sociales du risque VIH mettent à mal les stratégies de prévention.

> Tatouage, piercing: comprendre le phénomène, connaître les risques (PDF, 145 Ko), avril 2009, 3p.

Branchés, esthétiques, symboliques, le tatouage et le piercing se parent de toutes les vertus chez les adolescents quand leurs parents et les professionnels de santé y voient plutôt un dangereux effet de mode et des risques sanitaires évidents. Les décorations et transformations corporelles sont un peut tout cela à la fois, si l’on songe à l’histoire dont elles sont porteuses.

> Prévention du VIH et réduction des risques sexuels (PDF, 248 Ko), février 2010, 3 p.

A la demande du Directeur Général de la Santé, France Lert (Inserm U687) et le Pr Gilles Pialoux (Hôpital tenon, AP-HP) ont rendu public, en novembre 2009, leur rapport sur Prévention et réduction des risques dans les groupes à haut risque vis-à-vis du VIH et des IST. Ce rapport explore les nouvelles méthodes de prévention, sources de nombreuses controverses.

Cette fiche évoque le dépistage et le traitement antirétroviral comme outils de prévention, la prévention positive, la nécessaire appropriation des nouvelles technologies d’information et de communication par la santé et la prévention, l’importance du pacte social contre la pénalisation de la transmission du VIH ainsi que l’axe prioritaitre qu’est la prévention en milieu gay.

> Traitement post-exposition: agir après un risque d’exposition au VIH (PDF, 280 Ko), juin 2010, 3 p.

La mise en œuvre des recommandations de TPE (traitement post-exposition) c’est-à-dire de la prophylaxie d’une contamination par le VIH par un traitement antirétroviral, repose sur un dispositif hospitalier transversal, défini dans ses objectifs et son organisation par la circulaire du 13 mars 2008. Ce dispositif reste pourtant largement méconnu des Français. Selon une enquête menée par Sidaction en 2009, seuls 49 % des 15-25 ans se déclarent « bien informés » sur le TPE.

Cette fiche pratique définit le risque d’exposition au VIH suivant les circonstances ainsi que la conduite à tenir, et fournit quelques informations de base sur le traitement antirétroviral dispensé à cette occasion. 

sem, ut Curabitur dapibus felis lectus odio quis,