Retour de l’éfavirenz 100 mg: une victoire pour les associations

Depuis février 2010, les gélules dosées à 100 mg d’éfavirenz (Sustiva®), un inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse, sont à nouveau disponibles grâce à la mobilisation des associations activistes traitement.

L’éfavirenz était disponible en gélules dosées à 50, 100 et 200 mg, en comprimés à 600 mg et en solution buvable à 30mg/l. Fin 2008, le laboratoire pharmaceutique Bristol-Myers Squibb avait cessé la commercialisation des gélules à 100 mg en France, notamment pour des raisons de rentabilité.

Plusieurs associations de patients avaient dénoncé cette suppression.

Plus facile à avaler

L’éfavirenz fait en effet partie des antirétroviraux (ARV) de référence dans la prise en charge des patients VIH. Associé à d’autres ARV, il est autorisé pour le traitement des enfants infectés par le VIH à partir de trois ans. Les associations soulignaient que les gélules 100 mg présentent le double avantage d’une petite taille comparée à celles de 200 mg (plus faciles à avaler) et d’un dosage double par rapport aux gélules 50 mg (diminution du nombre de gélules à avaler).

La mise à disposition de formes pharmaceutiques et de dosage adaptés fait partie des services que les firmes pharmaceutiques doivent aux patients. En obtenant le retour de la gélule d’éfavirenz à 100 mg sur le marché français, la mobilisation des associations de lutte contre le sida a été utile.

> Les enfants privés de Sustiva / Act Up-Paris, 31 mai 2008.

> Prise en charge médicale des enfants vivant avec le VIH : le laboratoire BMS doit reprendre la production du Sustiva / TRT-5, 1er août 2008.

> Sustiva 100 mg, gélule (éfavirenz) : remise à disposition / Afssaps, 24 février 2010.

in felis suscipit adipiscing leo. dolor id