Conférence — L’IAS 2009 sur le web

La 5ème conférence de l’International Aids Society (IAS) sur la pathogénèse, le traitement et la prévention du VIH s’est ouverte ce dimanche 19 juillet au Cap, en Afrique du Sud. Elle s’y tiendra jusqu’au 22 juillet 2009. Plusieurs sites vous tiennent au courant des dernières actualités de ce rendez-vous essentiel, que vous soyez ou non sur place.

Le site officiel de la conférence est en anglais, vous pourrez néanmoins y trouver le programme complet, en un coup d’oeil. Un blog présente également le déroulement du rendez-vous, jour par jour.

Sidaction se propose, comme pour chaque grand rendez-vous, de rendre compte des moments forts de cet événement scientifique. Tous les jours, des brèves sont publiées sur le site de l’association. Parmi les sujets déjà abordés :L’Afrique du Sud et le sida, Prévenir la transmission de la mère à l’enfant: la délicate question du sevrage de l’allaitement maternel et Que faut-il savoir sur les microbicides rectaux?

Actions traitements vous propose également un compte-rendu de la conférence au jour le jour pour rendre compte de l’ambiance de la conférence.

Sida Info Service a publié un «dossier spécial IAS 2009» constitué en partie de chroniques réalisées du Cap et pour l’autre partie, de brèves essentiellement thérapeutiques. Notre dossier n’est  pas exhaustif mais il offre déjà un tour d’horizon assez vaste. (Ajouté le 07/08/09)

Enfin, sur le site Aidsmap, les dernières actualités de la conférence sont également mis en avant, en anglais malheureusement, même si le site propose de s’abonner à une newsletter en français pour la durée de l’IAS. 

Le VIH n’est pas en récession

Sur le site d’Act Up-Paris, vous pouvez suivre l’actualité des activistes et de la recherche durant la conférence. L’association parisienne relaie la campagne de l’association sud-africaine Treatment Action Campaign (TAC) mettant en avant les revendications des personnes sud-africaines vivant avec le VIH et présente ainsi des photos de la manifestation de TAC précédant l’ouverture de la conférence. Une campagne qui a trouvé un soutien de poids en la présence de Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine 2008. Après un exposé technique, la Prix Nobel a repris le slogan de TAC, «HIV is not in recession !» («Le VIH n’est pas en récession»), avant de se vétir d’un T-shirt rouge de l’association où il est écrit HIV Positive.

Destination Santé revient sur la première partie du discours d’ouverture de Françoise Barré-Sinoussi, qui a rappelé l’importance de mieux comprendre les réservoirs du virus.

Rendez-vous

Évidemment présente sur place, L’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites (ANRS, France) organise un Satellite meeting le mardi 21 juillet, de 18h30 à 20h30, sur les sujets : In the context of extensive HIV testing, should HIV therapy be started earlier? et Is the virological monitoring an appropriate and feasible tool for follow upof treated patients?. La conclusion sera assurée par Patrice Debré, ambassadeur français de la lutte contre le sida.

felis justo ante. fringilla ut leo. libero ut dolor. mattis vel, nunc