Portrait de Aude Segond

Prévention des cancers de l'anus: la vaccination des homosexuels contre le HPV est coût-efficace

Les condylomes sont associés aux types 6 et 11 de HPV et les cancers de l'anus, dans plus de 80% des cas, aux souches 16 et 18. Ces deux souches sont également responsables de plus de 70% des cancers du col de l'utérus, d'où la recommandation de la vaccination HPV des filles de 14 à 26 ans. L'incidence du cancer anal est bien plus faible que celle du cancer du col en population générale. Mais le risque d'une tumeur anale chez les homosexuels, en particulier en cas de co-infection par le

Portrait de Christophe Piketty

Papillomavirus, VIH et cancer du canal anal: quels enjeux en 2010 ?

De nombreuses études de cohortes conduites aux Etats-Unis et en Europe ont mis en évidence une augmentation du risque de cancer du canal anal chez les personnes séropositives malgré la généralisation des traitements antirétroviraux dans les pays du Nord. Cette augmentation du risque touche principalement le groupe des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes ( HSH

S'abonner à RSS - Cancer du col anal