Dites, Papas, c’est quoi un homosexuel?

Comment ne pas réagir face à la négation des droits des homosexuels et lesbiennes ces dernières semaines. Tant que nous sommes « discrets » comme on pourrait dire en Afrique, nous sommes acceptables, voire fréquentables, j’irai même jusqu’à dire très « montrables ».

Dans certains milieux plutôt friqués, c’est super cool d’avoir à sa table un ou plusieurs gays très « fous et créatifs en diable », « chéri ils faut que tu les rencontres, ils sont vraiment pas croyables ».

Bon, pour le grand public, chaque année à la même époque, fin juin, l’opinion est très partagée, les gays  sortent du bois, et font la fête.. « holala, ils savent rire et s’amuser, ils ont tellement de goût, et puis ils ont de l’argent »….  « Mais quand même se promener à moitié nu dans la rue et s’embrasser en public, tout de même, il y a des limites… »

C’est bien là le problème : les limites, depuis 1982, les gays ont finalement gagné peu de choses, peut être un peu plus de tolérance mais « La tolérance ne devrait être qu’un état transitoire. Elle doit mener au respect. Tolérer c’est offenser » ce n’est pas de moi mais de Johann Wolfgang Von Goethe .

Or nous devrions être plus dans l’acceptation définitive.

Nous avons moins gagné que l’outrageante morgue d’un esprit capitaliste distillé dans la population toute entière qui fait se déliter l’envie de connaissance et de diplôme dans la vase de l’argent facile et vulgaire.

Cette acceptation que nous revendiquons, à travers cette égalité pour tous, elle est le reflet des nombreux combats qu’ont menés les homosexuels tout au long des âges. Je ne vais pas tomber dans le piège du dictionnaire des personnalités gays à travers les siècles, mais juste mettre en avant l’extraordinaire combat que les homosexuels, à travers le monde, ont, au péril de leur santé et de leur propre vie, organisé pour lutter contre le sida.

Qui osera nier l’implication sans faille et sans retour de nombres d’homosexuels qui ont laissé leur vie dans cette bataille inachevée ?

Qui osera affirmer que les homosexuels n’avaient pas vraiment le choix, car ils se battaient pour eux ? Depuis plus de trente ans , des centaines de milliers de gays sur TOUS les continents, se sont rassemblés avec plus ou moins de visibilité, malgré les discriminations dont ils faisaient l’objet et qu’ils subissent toujours dans certains pays ils ont voulu  s’organiser, pour inventer un nouveau modèle de santé, plus adapté aux patients, plus humain, plus efficace et qui puisse servir à tout le monde et à toutes les pathologies.

Aujourd’hui nier l’Egalité pour tous, est une honte et un scandale. Nous cantonner dans l’univers de la mode et des futilités est comparable au racisme de la droite extrême ventant les mérités des africains dans la danse et le football, ou des nazis et fascistes de tous poils dénonçant le pouvoir et l’argent des juifs pendant les années noires de l’Etat Français.

Ce que vous devez savoir, vous qui fustigez l’envie de droits pour tous, c’est que nos années noires nous les vivons depuis trente ans, dans une certaine indifférence de la majorité de la population et en particulier de la classe politique. Alors maintenant vous voudriez transformer cette indifférence en mépris en nous crachant au visage ?

NON, NON et NON …. La France est un pays laïc et républicain.. Et doit rester le pays des droits POUR TOUS.

leo. odio dictum venenatis id risus. commodo