Résultats d’une méta-analyse sur les disparités raciales et ethniques dans la prévalence de l’infection VIH/sida parmi les injecteurs de drogue

Dans le dernier numéro de la revue Addiction, Des Jarlais et al. publient les résultats d’une méta-analyse sur les particularités au sein des minorités ethniques ou raciales pour la prévalence de l’infection VIH/sida parmi les PWID, nouvel acronyme pour définir les « people who inject drugs », qui vient se substituer aux IDU (« injecting drug users ») signifiant, en quelque sorte, l’inclusion des usagers de drogue dans la population générale. Resterait à en trouver l’équivalent en français !

La fin de l’épidémie en vue ? Les avis divergent

«Il est possible de changer la trajectoire de la pandémie» déclare le Dr Anthony Fauci, virologue américain, lors d’un entretien à l’AFP. Le Pr Jean-François Delfraissy estime pour sa part, dans une interview au journal Le Point, que «ce n’est pas pour demain» et redoute «que ces propos [ne] suscitent de faux espoirs».

Stigmatisation, l’épidémie cachée

La lutte contre toutes les formes de stigmatisation est clairement devenue l’une des thématiques importantes des conférences internationales. A Addis Abeba, plusieurs sessions ont été consacrées aux questions de discrimination et de stigmatisation, considérées comme des obstacles majeurs à l’accès universel aux services de prévention, de traitement, de soins et de soutien.

Interdiction des soins mortuaires aux personnes décédées infectées par le VIH/sida: revue de web

Le gouvernement s’apprête à renouveler l’interdiction de réaliser des soins de conservation pour les personnes décédées infectées par le VIH. Une pratique d’un autre temps, qui entretient la confusion entre maladie transmissible et contagieuse. Eléments de compréhension et revue de web.

Lutte contre la stigmatisation et les discriminations : des discours à la réalité

Malgré la mobilisation mondiale exceptionnelle des deux dernières décennies, il est tragique de constater que la stigmatisation et la discrimination constituent toujours des problèmes cruciaux. Non seulement ces deux phénomènes persistent, mais ils progressent plus vite qu’on le pensait.