Les chiffres 2016-2017 de la Prep en France: mise en perspective

L’Agence national de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de publier les premiers chiffres disponibles d’utilisateurs de la Prep en France. Entre le 1er janvier 2016 et le 31 juillet 2017, 5352 personnes ont été identifiées comme initiant un traitement préventif par Truvada® ou par ses génériques dans le cadre d’une prophilaxie pré-exposition (Prep). Un chiffre encore insuffisant.

Allègement thérapeutique: pas d’augmentation de l’excrétion virale génitale et de la charge virale résiduelle

L’impact de l’allègement thérapeutique sur le risque de transmission virale du VIH reste peu exploré. Une étude présentée par Laurent Hocqueloux a comparé dans une étude cas témoins l’excrétion virale génitale et la charge virale résiduelle chez les patients en allègement thérapeutique et chez ceux sous trithérapie.

Efficacité de la PREP par TDF-FTC à la demande en cas de rapports sexuels peu (moins ?) fréquents

Lors de la phase randomisée de l’étude IPERGAY, la prise médiane de comprimés par les participants était de 15 cp/mois pour une médiane de 10 rapports sexuels par mois. L’objectif d’une sous étude était d’évaluer l’efficacité de la PrEP en cas de rapports sexuels moins fréquents et une prise moindre de TDF-FTC.

Truvada® : fin de la recommandation temporaire d’utilisation

L’anti-rétroviral utilisé en Prep pourra dès le mois de mars 2017 être prescrit dans cette indication dans le cadre de l’extension de son autorisation européenne de mise sur le marché (AMM). Jusqu’à présent, le Truvada® pouvait être utilisé en France dans le cadre de la Prophylaxie pré-exposition grâce à une recommandation temporaire d’utilisation (RTU).