Oui, la Prep est une révolution

L’article dans l’Express daté du 13 janvier d’Elodie Emery sur le traitement préventif contre le VIH laisse perplexe. Sous une apparente neutralité, elle distille insidieusement le doute sur l’intérêt d’un tel traitement pour la santé publique.

«Vers Paris sans sida» veut faciliter le dépistage

Comment inciter les populations les plus exposées à avoir recours plus souvent au dépistage VIH? A Paris, l’association «Vers Paris sans Sida» va expérimenter à partir du deuxième trimestre 2019 la gratuité des sérologies réalisés en laboratoire privés, en partenariat avec la caisse primaire d’assurance maladie, et distribuer près de 12 000 autotests.

Profil de l’épidémie de VIH en 2017-2018

L’agence nationale de santé publique, Santé publique France, produit habituellement chaque année des données actualisées sur l’infection par le VIH et les infections sexuellement transmissibles (IST) bactériennes en France. Pas cette année notamment à cause de la modification récente du recueil des données (e-DO), et de l’attente de la mesure de l’impact de la Prep sur les nouveaux diagnostics chez les hommes homosexuels et bisexuels..

Le VIH en 2019: Les clefs pour comprendre

Nous vivons une révolution. La lutte contre le sida et la vie avec le VIH ont changé. Ces dernières années, d’immenses progrès scientifiques ont réalisés; trop vite parfois par rapport aux idées reçues que beaucoup gardent à l’encontre du VIH et de la prévention. C’est pour cela que le Crips Île-de-France et Vih.org se sont associés, pour la seconde fois, afin de produite une brochure d’actualisation des connaissances grand public, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida.

Les politiques de la Prep

«Nous savons que la Prep fonctionne, c’est un scandale qu’elle ne soit pas disponible partout» a déclaré Ian Green, directeur du Terrence Higgins Trust, la principale association caritative britannique de lutte contre le VIH/Sida. Dans une session consacrée aux politiques de la Prep, ce jeudi 26 juillet à Amsterdam, force est de constater que la science est en butte aux politiques. 

TasP : bénéfices d’un dépistage à domicile et de cliniques de proximité en Afrique du Sud

L’essai ANRS TasP coordonnée par Joanna Orne-Gliemann (Inserm) et Collins Iwuji (AHRI) a permis de conclure que, dans une population rurale d’Afrique du Sud fortement touchée par le VIH, une proposition répétée de dépistage à domicile ainsi qu’une mise à disposition de cliniques de prise en charge de proximité permettaient d’augmenter la proportion de patients sous traitement et présentant une charge virale indétectable. Ces résultats font l’objet d’une communication orale par Joseph Larmarange (IRD) ce mardi 24 Juillet lors de la 22e conférence internationale sur le VIH/SIDA, AIDS 2018, qui se déroule à Amsterdam du 23 au 27 juillet 2018.

Dépistage du VIH et des IST : le CNS recommande la notification formalisée aux partenaires

Le Conseil national du sida (CNS) a adopté le 23 mars 2018 un avis suivi de recommandations sur la notification formalisée aux partenaires (NFP), qui permettrait de dépister plus rapidement les personnes qui auraient été exposées à des infections sexuellement transmissibles (IST). Une nouveauté en France, déjà expérimentée à l’étranger, et recommandée depuis 2016 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Déjà plus de 1000 participants pour l’étude ANRS Prévenir

Alors que la conférence internationale CROI 2018 (Conference on retrovirus and opportunistic infections) s’achève en montrant les bénéfices ainsi que les difficultés dans la mise en place de la prophylaxie préexposition (PreP), l’étude ANRS Prévenir a déjà inclus plus de 1000 volontaires. Cette étude promue par l’ANRS et dont l’association AIDES est partenaire, vise à améliorer l’offre de PrEP (prophylaxie pré-exposition) en Île-de-France dans le contexte de l’initiative Paris sans Sida et région Ile de France sans Sida, et à évaluer l’impact de cette stratégie de prévention sur l’épidémie du VIH/SIDA.