IAS 2017 — Efficacité de la PREP par TDF-FTC à la demande en cas de rapports sexuels peu (moins ?) fréquents

Lors de la phase randomisée de l’étude IPERGAY, la prise médiane de comprimés par les participants était de 15 cp/mois pour une médiane de 10 rapports sexuels par mois. L’objectif d’une sous étude était d’évaluer l’efficacité de la PrEP en cas de rapports sexuels moins fréquents et une prise moindre de TDF-FTC.

Les périodes de l’essai où les participants prenaient moins de 15 cp/mois mais à chaque rapport sexuel (réponse “systématiquement ou souvent” à l’entretien) ont été analysées.

La prise médiane était de 9,5 comprimés/mois (IQR : 6-13) pour une médiane de 5 rapports sexuels mensuels (IQR : 2-10).

6 séroconversions par le VIH sont survenues toutes dans le bras placebo (9,3 pour 100 personnes/année versus 0/100 personnes/année, p = 0,013).

La PrEP à la demande apparaît efficace également en cas de rapports sexuels moins fréquents.

D’après Antoni G et al., abstr. TUAC0102.

Gilles Pialoux et l’équipe du e-journal, Jean-Philippe Madiou, Guillaume Gras et Valérie Martinez, couvrent à Paris la 9e conférence de l’IAS, du 23 au 26 juillet 2017.

sit venenatis libero dapibus elit. risus id