AFRAVIH 2016 — Monothérapie DRV/r 600/100 mg chez des patients en succès thérapeutique

Cette étude observationnelle Parisienne (Pitié, Bichat) a évalué chez 28 patients en succès (tableau) la capacité à maintenir la suppression virologique d’une monothérapie de DRV/r à la dose réduite de 600/100 mg une fois par jour.  

Caractéristiques des patients à l'inclusion

Les résultats sur le critère principal (figure) montrent une efficacité virologique de 100 % à S24 pour cette dose réduite de DRV/r, sans arrêt de traitement pour échec virologique ou effet indésirable. Les doses de DRV 800 et 600 mg une fois par jour potentialisées par le RTV 100 mg paraissent bioéquivalentes en termes de C24h : respectivement 1 535 ng/ml versus 1 121 ng/ml. La réduction de coût correspondant à cette stratégie est de 1 044 €/patient/an en comparaison à DRV/r 800/100 mg.

Proportion patients sous DVR/r 600/100 mg avec CV VIH-1  < 50 copies/ml à S24

(Schneider L et al. Poster discussion 1)

La lettre de l’Infectiologue et Vih.org s’associent pour couvrir l’AFRAVIH 2016.

commodo non lectus libero Aenean tristique Nullam Donec ut facilisis Lorem accumsan