IPrEX — PrEP : succès à la CROI 2011 et arrivée en France

Le Pr Gilles Pialoux est à la CROI 2011, qui se tient cette année à Boston, du 27 février au 2 mars et coordonne le E-journal en direct de la CROI 2011 pour La Lettre de l’infectiologue.

> Consulter Le E-journal en direct de la CROI 2010.

Depuis la publication dans le New England Journal of Medicine, le 23 Novembre dernier, des premiers résultats de l’étude iPrEx  d’aucun attendait encore les sous-études pour se faire définitivement une religion sur le concept PreP. Il est vrai que si la prophylaxie pré-exposition fait son chemin scientifique, il reste toujours, surtout en France, à convaincre les prophylaxo-septiques. C’est fait à Boston, et bien fait.

iPrEx, pour mémoire, a concerné 2499 hommes, et des transgenres M/F, ayant tous des relations sexuelles avec des hommes. Une population à haut risque VIH, plutôt jeune et à hauteur de 40 % adeptes du sexe tarifé. Cet essai randomisé, mené sous l’égide du NIH, avec le financement de la Fondation Gates dés 2004 au Pérou, au Brésil, en Equateur, aux Etats-Unis, en Afrique du Sud et en Thaïlande a comparé Truvada® et placebo en prévention. Avec au bout du compte une diminution du risque le risque d’infection VIH de 44% (intervalle de confiance de 15 à 63%) chez les hommes ayant pris le Truvada®. Ce niveau de réduction du risque VIH s’est avéré proche de la protection observée dans l’essai Caprisa 004 mené chez des femmes en Afrique du Sud mais avec un gel de tenofovir.

Effets collatéraux positifs et négatifs

En ouverture de  la session 25 (#92) Robert Grant dans une excellente overview est revenu sur les résultats globaux et a égrené en 12 points les effets collatéraux positifs de iPrEx dont la durabilité de l’effet protecteur sur 144 semaines, l’augmentation en routine du dépistage des IST, la baisse du nombre de partenaires durant l’essai dans les deux bras de randomisation, la baisse du nombre de rapports non protégés, l’identification en temps réel des séroconversions, etc. Sans oublier 687 personnes employées! Quant à la desinhibition, ou l’augmentation de l’exposition au VIH par compensation du risque, possible effet collatéral négatif de la Prep, la chose a été entendue en une slide, celle d’un mannequin enfant pour cratch test avec ceinture de sécurité et airbag. Pas de deshinibition dans iPrEx et pas moins de ceinture depuis l’airbag a ironisé métaphoriquement Bob Grant: «les gens demandent et combinent les deux ! »

River Amico (#95LB), en rouge quasi assorti au logo d’ iPrEx, a précisé un point majeur de la recherche et du développement de ces nouveaux outils de réduction des risques sexuels: l’observance et la complexité de la mesurer. Sur 2045 participants et 179 inclus dans la sous étude pharmacologique (#96LB) le message est double : 1) les dosages pharmacologiques montre des taux de détection nulle dans 50 à 60 %  des cas; 2) qu’il est plus facile de  traduire la mauvaise observance  comme facteur de risque de non exposition au traitement préventif que l’inverse (bonne observance/exposition). De fait , des outils nouveaux de counselling et de soutien à l’observance doivent  être développés.

L’étude ANRS iPergay

Rappelons enfin à ceux que le temps ignorent quelques dates : l’étude Rakai sur le poids de la charge virale (2000), Castilla et le Test and Treat (2006), le swiss statment (2008) et iPREx (2010).  Le temps passe et certaines communautés se contaminent avec des taux d’incidence élevés.

Faut voir, particulièrement en France, la lourdeur de la mise en place du projet ANRS de prophylaxie intermittente, baptisé pour l’heure ANRS iPergay , pour Intervention Préventive de l’Exposition aux risques avec et pour les gay; Un essai de Traitement antiretroviral «à la demande» en prophylaxie pre-exposition de l’infection par le vih chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes en France et au canada. Etude encore en préparation et qui sera l’objet dés le retour de la CROI  d’une importante réunion d’échanges communautaires. La french touch est avancée.

leo amet, tempus elementum commodo massa consectetur Sed