Mise sous traitement — Mieux dépister la tuberculose chez les PvVIH

Selon une étude parue dans le New England Journal of Medecine, la recherche de la présence de trois symptômes – toux, fièvre et sueurs nocturnes – serait trois plus efficaces que la recherche de la seule toux chronique pour dépister une tuberculose chez les patients vivant avec le VIH. 

Rapportée dans l’édition du 26 février du Quotidien du Médecin http://www.quotimed.com/, l’article rappelle que commencer un traitement antirétroviral sans traiter une éventuelle tuberculose peut entraîner un syndrome inflammatoire de restauration immunitaire. 

L’étude, menée en Asie du Sud-Est par l’équipe du docteur Jay Varma, montre que la dépistage était de 93% en utilisant l’un de ces trois symptômes, contre 22% à 33% pour la seule toux.

> Lire le texte de l’étude en ligne (en anglais) : An Algorithm for Tuberculosis Screening and Diagnosis in People with HIV, N Engl J Med 362:707 25 février 2010.

lectus elementum ipsum in elit. dapibus